Réduire le gaspillage alimentaire et son empreinte écologique

Saviez-vous que chaque ménage canadien jette plus de 1 000 $ d’aliments par année? Une donnée plutôt inquiétante.

Ces temps-ci, je réfléchis souvent à ma consommation et aux déchets que je crée. Je tente de mettre en place des façons de réduire mon empreinte écologique. Je souhaite avoir un mode de vie qui correspond davantage à mes valeurs. Petit à petit, je réalise qu’il existe des gestes simples et concrets pour y parvenir. Je m’aperçois également que ces changements peuvent avoir, à long terme, une incidence positive sur mes finances.

Donc, sans plus de préambule, voici certains trucs, objets ou initiatives que j’ai répertoriés pour vous aider dans votre quête, si vous souhaitez m’emboîter le pas.

Trucs pour éviter le gaspillage alimentaire et réduire ses déchets en cuisine

Planifier ses repas pour la semaine

Planifier ses repas pour la semaine permet non seulement d’éviter le gaspillage, mais aussi d’économiser de l’argent et de manger plus équilibré.  Étant donné que je suis affligée d’un colon irritable, planifier mes repas m’aide d’ailleurs grandement.

Pour des repas économiques et santé, je vous recommande l’incontournable série de livred de recettes Famille Futée (3 tomes).

Publicité

Faire ses collations

Mon copain et moi avons pris l’habitude de faire nos collations maison. Je dois dire que je ne retournerais plus en arrière. Les galettes, muffins, barres tendres ou pains que nous préparons sont délicieux et nutritifs. Préparer nos collations nous permet aussi de ne pas avoir recours à des produits suremballés. Nous mettons nos collations dans des plats de plastique ou… mon récent coup de cœur, des sacs réutilisables pour collations.

Les sacs à collations signés Hubert Cormier, un nutritionniste que j’affectionne particulièrement, sont magnifiques tout en étant vraiment pratiques. Ils sont faits au Québec et conçus en collaboration avec La Fabrik Éco. Ces sacs sont faciles d’entretien. On passe un linge à l’intérieur pour les laver. Après quelques utilisations, on les met dans la laveuse. Certains sacs peuvent même contenir des fruits grâce à leur propriété imperméable.

Je publierai sous peu un article sur les collations pour vous donner quelques idées.

Publicité

Fini, les essuie-tout

Malheureusement, mon copain et moi avons le réflexe, lorsqu’on fait un dégât ou lorsqu’il faut nettoyer le comptoir, d’avoir recours aux fameux essuie-tout, ce qui, j’en conviens, n’est vraiment pas écologique. J’ai donc acheté récemment les fameux linges de la compagnie KLIIN (avez-vous compris le jeu de mots, héhé?). Bien qu’ils puissent sembler à première vue dispendieux, il s’agit d’un investissement qui en vaut la peine. Les linges KLIIN sont ultra absorbants, bien plus que les serviettes de coton. Les imprimés sont superbes. À mon plus grand plaisir, les linges ne restent pas tachés. Ils sont si beaux, j’aurais vraiment été triste. Ils sont aussi faciles d’entretien : chaque linge peut aller au lave-vaisselle ou dans la laveuse et peut être lavé jusqu’à 300 fois. Je vous recommande, pour ma part, le grand format.

Pour plus de trucs, je vous invite à lire les articles de mes collègues Amélie ici et ici et Roseline ici.

Une initiative intéressante qui permet de réduire le gaspillage alimentaire

Projet 9 et les aliments HPP Fraîcheur prolongée

Le Centre de développement bioalimentaire du Québec (CDBQ) lançait, cet automne, en collaboration avec Recyc-Québec, le Projet 9. Une initiative dont les objectifs vont de la prise de conscience à l’adoption d’une nouvelle façon de faire pour réduire le gaspillage alimentaire. Comme le gaspillage se fait tout au long de la chaîne de production alimentaire, soit des producteurs jusqu’aux consommateurs, en passant par les épiciers, Projet 9 vise à sensibiliser chaque acteur à devenir évolutionnaire.

C’est dans le cadre de ce projet que le CDBQ a développé une technologie appelée HPP (Hydro Procédé de protection) qui permet d’augmenter jusqu’à trois fois la durée de conservation des aliments.

Publicité

D’abord, il faut savoir que la technologie HPP est un procédé qui permet un emballage des aliments optimal tout simplement; il n’altère pas leur composition ni leur goût, texture ou valeur nutritive. Ce procédé, approuvé par Santé Canada, permet, de surcroît, de réduire l’ajout d’agents chimiques pour aider à la conservation des aliments.

En quoi ça consiste?

Les aliments emballés sous vide sont introduits dans des tubes de nylon dans lesquels ils sont, par la suite, soumis à une très haute pression hydraulique. Cette façon de faire novatrice permet de neutraliser les bactéries responsables de la dégradation des aliments.

Avantages

Les aliments ayant subi ce type de technologie sont avantageux, car ils ont une durée de vie plus longue au frigo, lorsque non ouverts, c’est-à-dire dans leur emballage original. C’est plutôt triste lorsqu’on s’aperçoit qu’un aliment est passé date avant même d’avoir été ouvert. Je suis certaine que ça vous est tous déjà arrivé.

Les aliments qui ont reçu le traitement sont disponibles dans les grandes surfaces et peuvent facilement être identifiés par leur logo HPP Fraîcheur prolongée (voir  l’image ci-dessous).

Publicité

Il s’agit tellement d’une belle initiative, je me fais la promesse de choisir, lorsque disponibles, des produits qui ont été étiquetés HPP Fraîcheur prolongée.

Liste d’artisans québécois qui peuvent vous aider dans votre désir de respecter davantage l’environnement :

      • KLIIN (produits : essuie-tout réutilisables)
      • Hubert Cormier et La Fabrik Éco. (produits : sacs à collations et sandwichs)
      • La Fabrik Éco. (produits : sacs à collations et sandwichs)
      • Lena & Gabi (produits : sacs à collations, mais aussi tampons démaquillants, protège-dessous, serviettes sanitaires écologiques et plus encore)
      • 4 moustiques (produits : rouleau d’essuie-tout en coton, mouchoirs en coton lavables, papier hygiénique réutilisable et plus encore)
      • BKIND (produits : brosses à dents en bambou, produits pour le visage et le corps respectueux de la planète (j’ai un crush pour leur exfoliant au café et à la menthe, etc.)
      • Marie fil (produits : recouvre-bol (parfait pour traîner ta salade à ta soirée entre amis ou pour remettre des restants au frigo), papier cadeau durable et plus encore)
      • La Capitaine Crochète (produits: tampons à récurer (Adieu SOS!) et éponges exfoliantes
      • Lunitouti (produits: filtres à café réutilisables, sachets de thé en coton et chanvre et plus encore)
      • Maman! Tu déchires! (produits: serviettes de table réutilisables, sacs pour le vrac et pour les fruits et légumes, etc.)
      • Omaïki (produits: couches lavables, accessoires et produits d’hygiène féminin, mouchoirs, etc.)

    Crédits photos : Famille Futée, KLIIN, Programme Dux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *