Prendre de meilleures habitudes grâce à l’Espace Organique

Le mouvement zéro déchet et la diminution de l’empreinte écologique sont des sujets qui intéressent de plus en plus de gens. Heureusement ! Certaines régions du monde sont littéralement envahies par les déchets et cela nuit autant à notre planète qu’à sa faune. Quoique je n’aie jamais été insensible à cette cause, le véritable déclic dans mes habitudes quotidiennes fut l’ouverture de la boutique éco-bio-vrac l’Espace Organique dans le Vieux-Longueuil.

Crédit photo : Espace Orgsanique

De nombreux commerces de ce type existaient déjà à Montréal, mais en avoir un près de chez soi est beaucoup plus pratique. C’est donc avec curiosité que ma blonde et moi sommes allées à cette boutique la journée de son ouverture, munies de nos pots masson et de nos sacs réutilisables.

Publicité

Cette épicerie zéro déchet propose des aliments majoritairement biologiques, locaux et des produits en vrac. En plus de réduire nos déchets, le vrac permet de choisir la quantité désirée, d’éviter le gaspillage et donne envie d’essayer de nouveaux aliments. Aussi, plusieurs aliments sont plus économiques que leur version emballée à l’épicerie.

Dans ce lieu merveilleux qui est maintenant l’un de mes préférés, nous retrouvons entre autres de nombreux aliments secs (pâtes, ingrédients pour desserts, légumineuses, noix, fruits séchés, collations, céréales), des épices, des thés et des cafés variés, des beurres de noix, des huiles et divers produits frais tels que les délicieuses olives farcies. Plusieurs produits secs, dont une variété impressionnante de farines, sont sans gluten, ce qui pourra faciliter la vie de ceux qui y sont intolérants ou allergiques.

Crédit photo : Espace Organique

La section hygiène-beauté compte également divers produits fort utiles : des produits nettoyants et d’hygiène personnelle en vrac, des matières premières permettant de confectionner ses propres préparations (baumes à lèvres, exfoliants, crèmes) ainsi que des alternatives à différents déchets que nous produisons régulièrement.

Publicité

Si vous n’avez pas vos propres sacs de tissu ou si certains types de contenants précis vous manquent, vous pouvez vous en procurer. Vous pouvez aussi leur rapporter vos contenants réutilisables dont vous n’avez plus besoin pour en faire profiter les clients qui auraient oublié les leurs.

L’Espace Organique organise aussi des ateliers à prix très modique (5 $) sur des sujets liés à l’écologie et à un mode de vie plus minimaliste. Trois parmi ceux proposés cet hiver sont d’ailleurs à mon agenda : la conférence sur le gaspillage alimentaire, l’atelier de confection de produits maison ainsi que la conférence sur l’obsolescence programmée.

Cette accessibilité d’un mode de vie plus écologique qu’offre l’Espace Organique sur la rive-sud de Montréal a contribué à modifier plusieurs habitudes dans notre vie quotidienne.

Depuis leur ouverture en août 2017, nous avons ainsi acheté quelques objets qui nous ont permis de réduire notre quantité de déchets (tout en encourageant des compagnies québécoises) :

– des enveloppes à sandwich/napperons réutilisables et lavables Uzage (un must !!);

Crédit photo : uzage.ca

-des sacs à collations réutilisables Uzage et Panda roux;

– des sacs en filet à fruits et légumes;

– des lingettes Skoy très versatiles pour remplacer les essuie-tout et tout nettoyer chez soi;

– un recouvrement de plat Mariefil (ressemblant drôlement à un bonnet de douche) pour remplacer la pellicule plastique.

Quoique l’achat de produits réutilisables de ce type soit plus dispendieux sur le coup, cela permet de réduire les achats successifs de produits jetables, ce qui est plus économique à long terme.

La liste des produits offerts s’allonge régulièrement, car les clients peuvent suggérer des produits qu’ils aimeraient pouvoir obtenir en vrac.

En résumé, nous sommes amoureuses de cet endroit qui, en plus d’être écologique, est convivial et sympathique. Pour obtenir davantage de renseignements sur l’Espace Organique et leurs produits, visitez leur site web et abonnez-vous à leur page Facebook.

Dans mon prochain article, je vous parlerai des différents trucs que nous avons adoptés en 2017 et de ceux que nous intégrerons cette année pour poursuivre dans notre voie écologique.

Et vous, avez-vous un commerce écologique préféré ?

Amélie Lacroix Maccabée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *