7 astuces pour déjouer le manque de lumière en novembre

J’ai une relation amour/haine avec l’automne. En octobre, les couleurs, les chai lattés et les pulls oversized m’apportent une joie sans précédent. Quand novembre se pointe, c’est tout autre. C’est inévitable : suite au changement d’heure, la température maussade et la noirceur me rentrent dedans. Comme vous le savez, ce changement s’est opéré en fin de semaine dernière, ce qui rime avec pénombre absolue aux alentours de 16 h 30. La déprime saisonnière is back! Si, comme moi, le manque de lumière vous affecte niveau moral et humeur, voici quelques trucs pour le contrer.

1. luminothérapie

Je dois avouer que j’étais un brin sceptique avant de l’essayer. J’avais peine à croire qu’une lampe puisse à elle seule remplacer les bienfaits des rayons du soleil. Et pourtant, la luminothérapie a un réel impact positif sur mon humeur et mon énergie. Il suffit de s’exposer à la lampe de 15 à 30 minutes chaque jour et vous pouvez vaquer à vos occupations en même temps. Personnellement, j’aime le faire en déjeunant, histoire de bien débuter ma journée.

Publicité

2. Le simulateur d’aube

Dans la même lignée, il existe des réveille-matin « simulateurs d’aube ». Ceux-ci recréent le lever du soleil pour nous extirper du sommeil de manière « naturelle ». L’intensité lumineuse n’est pas celle d’une lampe de luminothérapie, mais ça ne peut pas faire de tort. Et on s’entend que ça semble pas mal plus agréable qu’un réveil au son de la sempiternelle sonnerie « Radar » sur Iphone. J’en ai des frissons.

3. Jouer dehors

Novembre est un mois où il est particulièrement difficile de faire du sport à l’extérieur. La pluie et le froid rendent le jogging matinal pas mal moins attrayant mettons! Je ne vous apprends rien en vous disant que bouger et prendre l’air sont des aspects bénéfiques pour le moral. Ne vous arrêtez pas à la température : habillez-vous en conséquence et prenez une marche de quinze minutes sur l’heure du lunch, ou encore planifiez cette randonnée que vous repoussez tout le temps dans un des parcs de la SÉPAQ.

Publicité

Crédit : SÉPAQ

4. Rester actif socialement

Qui dit déprime automnale dit envie intense de doudounes et de marathons de romcoms seule dans son salon. OK, j’avoue que ces moments-là ont leur effet thérapeutique. Il ne faut pas pour autant négliger ses amis et sa famille. Passer du temps avec ses proches fait un bien fou, encore plus lorsque les blues automnaux nous assaillent. Si novembre peut sembler drabe à première vue, c’est un moment parfait pour organiser des gros potlucks ou essayer le nouveau café du coin entre copines. À la limite, entourez-vous de vos amis pour le faire, ce marathon!

5. Faire des activités culturelles

Novembre est un mois foisonnant d’un point de vue culturel. Je ne sais pas pour vous, mais moi, rien ne me fait autant de bien que d’aller au théâtre ou au cinéma quand le froid m’envahit. Allez jeter un coup d’œil à cette liste pour des suggestions culturelles diversifiées. ;)

6. Adopter le mode de vie Hygge

Le Hygge est un art de vivre danois prônant le confort, les contextes chaleureux et les ambiances apaisantes. Les Danois sont très peu choyés niveau météo et se classent pourtant parmi les peuples les plus heureux au monde. Et si on adoptait leur philosophie? Que ce soit dans un bon bain chaud à lire ce livre qui attend sur notre table de chevet, ou encore avec un thé vert au retour du boulot, les mots d’ordre du Hygge sont ralentir, se détendre et s’écouter.

Crédit : Tumblr

7. Voyager

Aussi cliché que ça puisse paraître, une semaine dans le Sud permet de se ressourcer et de rétablir notre carence en vitamine D. Y’a des aubaines vraiment pas mal avant la période des Fêtes, je dis ça de même! Si malgré cela vous n’avez pas les bidous pour vous envoler vers les Caraïbes, une petite escapade dans un chalet en Mauricie peut aussi changer le mal de place à moindre coût!

Crédit : These Foreign Lands

Et vous, quels sont vos trucs pour contrer le manque de lumière?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *