Le poids sans commentaire, version Moi

J’aime beaucoup cette réaction qu’ont certaines personnes quand je leur annonce que, dans la vie, je suis entraîneuse. Hein? Entraîneuse de quoi? Spinning (Cardio-vélo)! Ben voyons donc!

Publicité

Pourquoi cette réaction? Parce que je suis dodue? Et si je vous disais que je peux performer autant que n’importe quel cycliste? Si si!

Tranche de vie : Il y a quelques semaines, je remplaçais un entraîneur vraiment hot avec ses clients habituels. J’arrive devant la classe et j’installe mon vélo. L’air ébahi des participants valait cher! Une femme dodue qui allait donner un cours de cardio-vélo. J’ai entendu les murmures et les interrogations. D’un sourire, je me suis présentée : « Bonjour! Je m’appelle Josée, je suis triathlète et instructrice de spinning. Je vous donnerai le cours de ce soir. » Silence… Et MUSIQUE!!! Mes étudiants ont tellement aimé le cours qu’ils se sont présentés à l’accueil pour me réclamer encore comme prof.

Ce genre de scène en tant qu’entraîneuse, c’est mon lot quotidien. Les remarques sur mon poids sont systématiques. Sans être méchantes (même si parfois elles le sont), j’apprends à vivre avec le fait d’être une athlète hors norme et de devoir me justifier.

Publicité

Ma réflexion personnelle est la suivante : peut-être que plus de personnes iraient faire de l’exercice si les modèles qui bombardent Instagram ne ressemblaient pas tous à des gens aux habitudes et aux corps parfaits. Peut-être aurions-nous moins de troubles alimentaires et de complexes si on se disait que c’est OK un verre de vin le vendredi soir et qu’une part de gâteau à l’occasion, c’est aussi bon pour l’âme.

Je suis une fière représentante dodue, bien dans mon corps et dans ma tête. Pour une fois, nous pourrions célébrer le plaisir de bouger au lieu de nous punir pour nos kilos en trop. Dans la cadre de cette semaine du « Poids sans commentaire », je souhaite vous dire que vous pouvez être un athlète peu importe votre gabarit. Je souhaite vous dire que vous êtes une bonne influence et un modèle pour d’autres. Gardez le sourire en vous entraînant, et faites les sports qui vous rendent heureux.

Signé : Josée-l’athlète-dodue-qui-s’assume-pleinement

Josée Leblond

Chroniqueuse mise-en-forme

1 réflexion sur “Le poids sans commentaire, version Moi”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *