J’ai perdu ma carte de crédit

J'ai perdu ma carte de crédit

L’autre jour, en magasinant au Costco, j’ai fait tomber par mégarde ma carte de crédit de ma poche. J’ai refait le magasin en sens inverse, mais rien à faire, elle était introuvable. Alors je l’ai annulée. Et ça n’a pas été long que j’ai eu une prise de conscience sur ma façon de dépenser.

Je pensais que je me servais intelligemment de ma carte de crédit. C’est-à-dire que je dépensais uniquement de l’argent que j’avais déjà dans mon compte. Mais étrangement, mon solde finissait toujours par atteindre des sommets et je ne comprenais pas.

La réalité, c’est que je vivais au-dessus de mes moyens et que je me mettais la tête dans le sable. Je suis très contente d’avoir constaté ce problème, parce que je vais pouvoir le régler et améliorer ma vie.

Les paiements automatiques

J'ai perdu ma carte de crédit

Netflix, Spotify, Tou.tv, Amazon Prime… et j’en passe. Chacun d’eux nest pas cher, mais à la fin du mois si on cumule tout, ça fait quand même un pas pire montant. En attendant de recevoir ma nouvelle carte, tous mes paiements ont rebondi.

La réalité, c’est que je n’ai pas les moyens en ce moment de me payer tout ça. Je ne suis pas dans une passe où je gagne beaucoup d’argent. Et on n’achète pas des choses qu’on n’a pas les moyens de se payer.

Alors, quand j’aurai ma nouvelle carte, je ne me réabonnerai pas à tous ces services.

Les microdépenses

J'ai perdu ma carte de crédit

Parcomètre, petit café, croissant à la boulangerie du coin… Vous voyez le genre. Ça aussi, au bout du compte, ça fait BEAUCOUP de sous. J’avais le réflexe de me dire « bah, c’est pas cher, je vais les mettre sur ma carte de crédit et payer ça en rentrant ».

Sauf que des fois, j’oubliais de payer en revenant à la maison et je finissais par dépenser plus que l’argent que j’avais. À l’avenir, les microdépenses seront mieux budgétées et payées par débit. Si je n’ai pas d’argent dans mon compte : pas de dépense! Aussi simple que ça.

Les dépenses-déni

J'ai perdu ma carte de crédit

C’est ça qui fait le plus mal, je crois. J’ai vraiment envie de ce livre à 30$. Oh, un beau cossin sur Amazon! 56$? Bah, je vais figure it out, pas de stress.

Euh. OUI, du stress! Une dépense-déni, c’est pas trop pire, mais je n’en faisais pas qu’une. Et avec la pandémie, mon réflexe de dépenser est devenu vraiment pire. Alors au final, avec 200$ ou 300$ de plus que ce que je peux payer, je me retrouve dans le trouble.

Je le répète, pas de sous? Pas de dépense! Même si c’est ultra-plate.

Tout ça, c’est sans compter le nombre de fois où j’ai voulu sortir ma carte et que je n’ai pas pu parce que je ne l’avais plus! J’ai évité nombre de dépenses grâce à ça.

Comme je disais quand j’étais petite, la meilleure façon de devenir riche, c’est de ne pas dépenser. Ha!

Laisser un commentaire