Mazda MX-30 2022: la voiture électrique à découvrir

Mazda MX-30 2022: la voiture électrique à découvrir

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de faire l’essai pendant une journée du tout premier véhicule électrique de Mazda, le MX-30 2022. Si la journée a été ponctuée d’activités douces pour profiter de l’automne, c’est surtout les moments à bord de la voiture qui m’ont charmée. Personnellement, je n’avais jamais essayé d’auto électrique auparavant et j’ai adoré mon expérience. Ceci étant dit, la MX-30 2022 se démarque également par d’autres aspects. Si l’entreprise a tout juste lancé ce premier véhicule électrique, il faut noter qu’elle vise aussi une neutralité carbone d’ici 2050. Aujourd’hui, j’avais envie de vous jaser des quatre aspects qui feront de cette voiture votre prochain choix écolo!

Carboneutre d’ici 2050

Mazda MX-30 2022: la voiture électrique à découvrir

Les véhicules électriques étant un pas important vers une neutralité carbone, il est important de comprendre qu’ils ne sont qu’un élément d’une stratégie globale de l’entreprise. En effet, celle-ci considère que les voitures ne constituent pas à elles seules la solution complète. Ainsi, Mazda se concentre à trouver des solutions durables dans toutes leurs activités. On peut donc compter, entre autres, sur les cotes de consommation de carburant parmi les meilleures du marché depuis cinq ans, l’utilisation de matériaux durables, la mise au point d’un système de peinture qui réduit de 78% les émissions de composés organiques volatils et une recherche plus ardue sur les biocarburants.

Matériaux durables

Lors des recherches pour les matériaux de la voiture, l’entreprise voulait refléter la chaleur des produits issus de la nature en plus d’assurer l’aspect de durabilité. Pour ma part, j’ai adoré l’utilisation du liège qui est non seulement agréable à l’oeil et au toucher, mais qui en plus, fait un clin d’oeil aux origines de Mazda qui fabriquait du liège il y a plus de 100 ans. D’ailleurs, le liège est l’un des matériaux les plus durables puisqu’il peut être récolté sans nuire aux arbres. Gros plus, l’entreprise utilise également les retailles de lièges provenant de la production des bouchons de bouteilles de vin! Enfin, on retrouve parmi les autres matériaux durables un tissu fait à partir de bouteilles recyclées qui ressemble au washi et un simili cuir végane pour lequel presque aucun solvant organique n’est nécessaire et dont la composition comporte également 20% de fils recyclés.

Portes de style libre

Sincèrement, j’ai adoré le design entier de la nouvelle Mazda. Spacieux et intelligemment pensé, l’intérieur a été conçu pour offrir une sensation de calme aux passagers. Pour ma part, je dois cependant avouer que la caractéristique qui m’a le plus charmée est assurément les portes de style libre. C’est simple, l’ouverture des portes avant révèle un loquet qui permet d’ouvrir les portes arrière afin d’offrir un accès facile à la voiture. Lorsque complètement ouvertes, les portes confèrent un sentiment de liberté et de grand espace. Plus besoin de se battre contre les meubles IKEA, le siège de bébé ou les bagages pour qu’ils rentrent!

Partenariat Bose

Cette année, Mazda compte 30 ans de partenariat avec Bose. Ainsi, depuis que j’ai fait un tour dans cette voiture, je ne peux m’empêcher d’y penser chaque fois que je fais jouer de la musique dans la mienne! Dans les autos nouvelle génération, les ingénieurs Mazda ont placé les haut-parleurs dans les coins avant au lieu de les mettre dans les portes, endroits qui habituellement tremble énormément. Cette nouvelle disposition, donc, permet une expérience sonore avec des basses plus puissantes et une amélioration du son sans équivoque. D’ailleurs comme le moteur de la voiture électrique est silencieux, on apprécie encore plus la musique!

Publicité

Un autre fait saillant

Bien que l’autonomie de 161 km puisse paraître limitée en comparaison des autres véhicules électriques, Mazda voulait permettre d’effectuer les déplacements quotidiens en ville, mais sans nuire à la planète. L’entreprise a donc opté pour une utilisation limitée des batteries afin de laisser la plus petite empreinte écologique possible puisque celles-ci contiennent des produits chimiques nocifs. 

En espérant que mon expérience ait pu piquer votre curiosité, bonne découverte!

Pour plus d’informations: c’est par ici!

Photo of author

Nancy Esperanza

Rédactrice en chef pour Boucle Magazine depuis 2018, Nancy assure une ligne éditoriale lifestyle du blogue en partageant son amour pour les petits plaisirs de la vie. On la reconnaît par son rire contagieux et sa grande sensibilité.

Laisser un commentaire