Liste musicale: Quoi écouter en novembre

Larynx, Gus Englehorn, Munya, Bagaï, Land of Talk

L’automne bien installé, on en profite pour renouveler notre playlist saisonnière. Les dernières semaines nous ont amené un paquet de nouveautés, on vous en présente quelques-unes à découvrir sur notre liste de lecture automnale pour un mois de novembre bien cozy.

Larynx

Si le changement de saison vous inspire vous aussi l’envie de prendre une pause et de vous réfugier à la maison pour vous mettre en mode « antisocial », Larynx propose la trame sonore idéale avec son nouvel extrait Demain, j’parle à personne, hymne rock à ces journées où le besoin d’être seul, loin de la spirale sociale, est prééminent. Avec cet extrait annonciateur d’un nouvel opus à paraître ce printemps, on retrouve avec enthousiasme les influences 70’s du musicien qui nous dévoilait l’an dernier son premier album Ruche de mouches. La pièce est également accompagnée d’un clip coréalisé avec Cynthia Rousselle-Blanchette. En plus des prochains extraits qui seront dévoilés au fil des mois, Larynx sera de passage au Quai des Brumes le 14 novembre prochain pour un 5 à 7 Déplogue! dans le cadre de Coup de coeur francophone. Tous les détails par ici!

Gus Englehorn

Après un premier album paru l’an dernier, Gus Englehorn revient à la charge avec The Gate, nouvel extrait d’un deuxième long jeu à paraître sous Secret City Records, qu’on pourra découvrir en 2022. L’auteur-compositeur-interprète originaire d’Alaska et maintenant établit à Québec s’inspire cette fois du film « Rebecca » de Hitchcock pour nous proposer un rock garage quasi hypnotisant, accompagné d’un clip co-réalisé avec sa partenaire Estée Preda. On a déjà hâte de découvrir la suite, mais en attendant, convaincue que ce nouvel extrait vous donnera envie de vous plonger dans le premier album de l’artiste.

Munya

Après nous avoir dévoilé quelques chansons à la pièce au cours des dernières années, Munya lancera Voyage to Mars, son premier long jeu, le 5 novembre prochain. Un nouvel album en l’honneur du film muet “Le voyage dans la lune” de Georges Méliès, où l’autrice-compositrice-interprète Josie Boivin nous transporte, au fil des chansons, dans un univers pop à la fois lumineux et dansant, qui a tout pour vaincre la grisaille automnale. Entre la rêverie et la mélancolie, Munya nous offre même un cover des Smashing Pumpkins avec la pièce Tonight Tonight. Produit et enregistré par elle même, l’artiste y signe également le visuel de l’album. À découvrir le 5 novembre prochain sous toutes les plateformes d’achat et d’écoute numériques.

Bagaï

On découvrait récemment l’autrice-compositrice-interprète Bagaï, qui lançait le 15 octobre dernier son premier album À l’endroit où dorment les hyènes, 10 pièces où mélancolie côtoie sensibilité. Demi-finaliste à la 52e édition du Festival international de la chanson de Granby (2020), la musicienne arrive avec une première proposition solo où s’affirme une plume délicate qui se déploie à travers un son feutré, se situant entre le folk contemporain et la chanson. Entre les violons et le piano, Bagaï propose une ambiance enveloppante dans laquelle elle explore la dualité entre les sentiments passés et le lâcher-prise. L’album est disponible sur toutes les plateformes d’achat et d’écoute numériques.

Publicité
Liste musicale: Quoi écouter en novembre Bagaï

Land of Talk

Le groupe Land of Talk est de retour avec Calming Night Partner, pièce titre de son nouvel EP qui sera disponible le 12 novembre prochain sous Dine Alone Records. Un extrait tout en douceur, où les guitares ambiantes et les claviers s’arriment à la voix de Lizzie Powell pour en dévoiler un indie-folk apaisant, qui en fera la trame sonore parfaite des jours frisquets. En attendant ce nouvel EP, on écoute les premiers extraits disponibles sur toutes les plateformes numériques. 

Pour notre playlist complète, c’est par ici!

Photo de couverture: Larynx (Florence-Ariel Tremblay), Gus Englehorn (Estée Preda), Munya (Josh Aldecoa), Bagaï (Marc-André Dupaul), Land of Talk (Melissa Gamache)

Photo of author

Karine Gagné

Chef de section culture pour Boucle Magazine, Karine évolue dans le domaine culturel à divers titre. À travers sa curiosité musicale constante, elle met de l’avant une ligne éditoriale axée sur la scène locale et la découverte.

Laisser un commentaire