Les vidéoclips à voir en juillet

Alors que les journées chaudes s’accumulent, on te propose quelques vidéoclips qui ont retenu notre attention au cours des dernières semaines, à écouter bien au frais, pas trop loin de l’air climatisé !

Sarahmée, Ma peau

Les dernières semaines nous ont poussés à réfléchir à notre système et ce clip de Sarahmée pour la pièce Ma peau, continue de nous faire réfléchir en portant un message des plus importants. Avec la collaboration du réalisateur Alex Authier et d’une vingtaine de danseuses et danseurs, l’autrice-compositrice-interprète nous offre un clip éloquent, porté par un sentiment de fierté. Si le clip qui clôt le cycle de l’album Irréversible parue l’an dernier nous marque par sa puissance, la pièce (tout comme le reste de l’album) a tout ce qu’il faut pour nous faire danser.

Valse Fréquence, Entremêlés

Après le EP Ci-haut, ci-bas lancé en automne dernier, le trio Valse Fréquence est de retour avec un tout nouvel extrait. La pièce Entremêlés s’accompagne d’un premier vidéoclip signé Zach Ayotte. Alors que le morceau s’intéresse à cette magie insaisissable qui s’installe dans chaque instant vécu, le clip nous invite à réfléchir à notre rapport au monde tangible et à celui des technologies, qui nous déconnecte souvent de la réalité. On y retrouve le son envoutant du groupe qui nous démontre une fois de plus son habileté a manier puissance et mélancolie. La pièce est disponible sur toutes les plateformes numérique.

Aramis, Interdit

Aramis, lançait tout récemment le vidéoclip pour la pièce Interdit, tiré de son premier EP Pour éviter les commotions parue le 26 juin dernier sous l’étiquette Outloud Publishing. Le clip nous transporte dans la bulle créative de l’artiste visuel Benjamin Lamy, qui pour l’occasion s’est vu donné carte blanche pour réaliser une oeuvre inspirée du rythme de la pièce. Projet musical mené par Urhiel Madran-Cyr, Aramis nous propose un univers imagé qui s’entremêle à un son électro-pop coloré et enivrant. Le groupe fait également partie de la cohorte 2020 des Francouvertes. Tu peux d’ailleurs en apprendre plus en visionnant la capsule créée pour l’occasion. On a bien hâte de le revoir sur scène !

Bronswick, À couteaux tirés

Le groupe Bronswick qui nous avait offert le long jeu Nuit Plurielles l’automne dernier s’associe avec le réalisateur Ariel Poupart pour le vidéoclip de la pièce À couteaux tirés. Tension et dualité s’installent dans ce visuel signé par l’illustratrice Laurie Waxman et animée par Laurine Haddock, où le duo musical se transforme en personnages afin d’explorer les non-dits et dérapages que peuvent contenir une relation. Des images qui amènent une nouvelle dimension à l’univers dream-pop du duo.

Publicité

Photo de couverture : Sarahmée, Ma peau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page