École en arrêt: profitez de cette belle opportunité avec vos enfants

Le télé-travail avec des enfants à la maison, ce n’est pas évident. Ils sont anxieux, ont perdu leur routine et leurs repères. Les demandes sont fréquentes, les conflits entre frères/sœurs aussi. L’école nous dit que rien n’est obligatoire, mais nous envoie des tonnes d’exercices et on se sens obligés de les faire.

L’école c’est primordial, bien sûr, ce n’est pas moi qui va remettre ça en question. Par contre, les habiletés sociales et émotionnelles n’ont jamais demandées autant de soutien chez les enfants, et les professeurs doivent parfois travailler le savoir-être alors que leur rôle premier devrait être de transférer le savoir-faire.

Pourquoi ne pas en profiter pour enseigner à nos enfants des choses utiles que nous, simples parents, sommes capables d’enseigner ? Votre plus vieux commence à manquer de politesse ? Votre enfant ne sais pas attraper un ballon ? Vous avez un ado qui ne cuisine pas encore ? Toutes ces choses qui habituellement passe par le «faudrait bien que je m’occupe de cela», et bien là on a du temps !

Voici des idées que je vais appliquer à ma propre parentalité :

  • Faire un tableau de tâches selon l’âge des enfants
  • Enseigner la valeur des pièces de monnaie (désinfectées!)
  • Apprendre à s’occuper d’une plante
  • Aider à faire les rotations de vêtements dans les commodes
  • Cuisiner et faire des essais culinaires différents
  • Prendre des marches et s’arrêter pour regarder la nature ou pour jaser
  • Avoir des discussions sur des sujets donnés
  • Finir les 1001 projets de bricolage qui traînent dans les boîtes
  • Dessiner ou peindre par observation
  • Faire écouter de la musique que l’on aime et écouter celle qu’ils aiment

Bref des dizaines et dizaines d’idées germeront et chaque parent connaît les défis et besoins de ses enfants. Même les initier à nos hobbys, pourquoi pas?

Publicité

Donnons un réel coup-de-main aux professeurs et envoyons des enfants qui n’ont pas arrêter d’apprendre à l’école. Apprendre c’est pas toujours assis avec un papier et un crayon, il faut juste garder vivante leur soif d’apprendre. Apprendre c’est vaste et comme parent c’est d’abord à nous d’enseigner l’empathie, la bonté, la politesse, la générosité. On est brûlés, oui c’est clair, mais on va gagner à tous les plans nous aussi si on s’investis. C’est les enfants en premier qui gagnerons au change et nos relations avec eux ne pourrons qu’être bonifiées.

Par contre, il faut se rappeler que nous ne sommes pas parfait et que, des fois, souper au Kraft Dinner sans fruits ou légumes, c’est pas la fin du monde. Que de sauter un bain non plus, que parfois il y a des moment ou chacun est mieux dans une pièce différente, que déjeuner devant la télé c’est le fun pis qu’une trace de sharpie sur un mur c’est toujours ben juste une trace de sharpie. La pandémie, nos enfants vont s’en souvenir. Aussi bien faire en sorte qu’ils s’en souviennent comme de beaux moments avec leurs parents (même si il y a des jours ou la seule affaire qu’on attends c’est qu’ils dorment!!! )

Nos enfants sont ceux qui vont trouver les moyens de demain pour un monde plus vert, plus sain, plus respectueux de l’environnement alors donnons-leur ce que nous n’avons pas toujours le temps de faire : le meilleur de nous-mêmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page