Au suivant!

J’ai reçu très peu de cadeaux de Noël cette année. Et à vrai dire, ça ne me dérange pas. En fait, année après année, je me rends compte qu’on diminue la quantité de présents sous le sapin, en cette période de l’année propice à l’abondance et à la surconsommation. On réserve les surprises pour les plus petits, ceux qui croient encore que ces jolis paquets descendent directement du ciel, distribués par cet imposant barbu tout de rouge vêtu.

Une eau de rose pour le visage, une activité à choisir (vive les expériences qui créent des souvenirs!), du thé. Voilà à peu de choses près ce qui a complété mon bas de Noël. Non seulement je crois que ces cadeaux sont suffisants, mais je souhaite que l’absence de tous les autres ait pu alléger le porte-monnaie et le stress de ceux qui me les auraient offerts. Probablement par convention, sûrement par désir de faire plaisir aussi, mais pourquoi attendre cette période de l’année, qui à mon sens est déjà suffisamment chargée?

De même que le fleuve retourne à la mer, le don de l’homme revient vers lui.

Proverbe chinois

Partager

Pour ceux qui auraient déballé plus de petits paquets ornés que moi le mois dernier, je vous propose de partager. Si jamais l’échange de cadeaux s’est soldé par une énième chandelle décorative pour la salle à dîner, une jetée de plus parmi les cinq autres qui font le colimaçon sur ton divan, ou encore un sac de thé que tu ne boiras jamais parce que les infusions et toi, c’est deux. Et bien, donne. Pourquoi ne pas proposer à tes collègues de travail un échange des cadeaux en trop? Ou faire don de ce qui ne te servira pas à un organisme de bienfaisance.

Tu peux aussi surprendre quelqu’un que tu apprécies en partageant ta jolie boîte de chocolats, proposer un dîner pot-luck au travail pour partager les restes qui encombrent ton congélateur. Personne ne dira jamais non à une pause cuisine après avoir mis la main à la pâte ardemment pour les réceptions de décembre! Toutes les idées sont bonnes! Fais preuve de créativité pour donner au suivant. Il existe des frigos communautaires un peu partout au Québec. Peut-être sont-il dégarnis en ce lendemain des fêtes… Rends-toi à celui de ton quartier et fais oeuvre de charité.

Tu as reçu un certificat-cadeau pour le cinéma? Invite une amie, elle t’en remerciera. Une expérience partagée fera profiter ton prochain et tu recevras qui sait en retour un je-ne-sais-quoi qui fait du bien. Les moufles offertes par grand-maman sont trop petites pour tes mains? Cette année, ne les retourne pas au magasin, si tu peux te le permettre, donne au prochain. Tu as fait provision de croustilles et de grignotines pour les cinq prochaines années, fidèle à ta tendance à surestimer les besoins du réveillon? Profites-en pour inviter les voisins, je suis certaine qu’ils prendront plaisir à partager une soirée de jeux de société en ce mois bien frisquet.

Publicité

Le coeur rempli

C’est ainsi que débutera ton année 2020. Non pas dans la pression de te reprendre en main sur un tapis roulant. Non pas sur une vague morose d’un de ces blues de l’hiver. Elle s’entamera avec grâce et bienveillance en donnant au suivant. Tu t’en trouveras satisfaite, allégée et le coeur bien rempli. C’est la plus belle résolution que tu ne puisses jamais avoir tenue…redonner en janvier et à longueur d’année. Bienvenue 2020!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page