2020, j’arrive dans deux minutes!

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai vu le jour suivant la nouvelle année arriver avec un souffle de soulagement : enfin, on peut reprendre la routine, un peu comme on se glisse avec plaisir dans des vieilles pantoufles élimées.

Je ne m’attendais pas à ce que mon premier Noël à 4 soit de tout repos, mais j’avoue que j’avais sans doute sous-estimé la fatigue qui s’abattrait sur moi après toutes ces fêtes, après trop de nuits écourtées et beaucoup, beaucoup de sorties en famille. Mais le temps des Fêtes est maintenant derrière nous, et c’est avec un bonheur étonnant que je retournerai à mes activités quotidiennes. Cela dit, pour rassembler l’énergie nécessaire, je compte bien me donner le temps et les moyens de récupérer un peu. 2020, attends-moi; j’arrive dans deux minutes!

Pour le mind…

C’est bien connu, on passe trop de temps la rétine scotchée aux lueurs d’un écran bleu. Personnellement, j’ai découvert il y a quelques années déjà qu’une utilisation prolongée de mon téléphone, de l’ordinateur ou de la télévision me faisait sentir physiquement mal. C’est comme si la couleur artificielle des annonces ou le défilement effréné de mon fil d’actualité Facebook m’étourdissait, me donnait la nausée. Pour reposer mon esprit et passer le temps, j’opte donc pour des activités plus passives. La lecture, le tricot et le dessin sont sans contredit mes tops.

Le body…

Même si les dernières semaines ont été marquées par un apport important en gâteaux, en dinde et en omelettes riches et moelleuses, nous ne méritons aucun châtiment; on a tous le droit de slacker de temps en temps, encore plus pendant les Fêtes. Je sens tout même que mon corps a besoin de se ressourcer, de faire le plein d’énergie. On se félicite facilement de jongler avec les différentes facettes de notre vie, comme si l’on trouvait une satisfaction malsaine dans le fait d’être épuisé, mais de continuer à repousser les limites de l’overbooking. Il n’y a rien de mal à avoir une vie bien garnie, certes, mais on a également tout à gagner à se réserver des moments de répit. Et parfois (souvent), le répit de la tête passe par l’activité physique. Qu’il s’agisse de yoga, de musculation, de course à pied ou de marche, prenez chaque jour le temps de délier vos muscles. À l’occasion, offrez-vous une sortie au spa ou, si Noël vous a appauvri, plongez-vous dans une baignoire fumante et parfumée. Même les épaules les plus tendues ne savent résister aux bienfaits d’un bain de bulles…

Et le soul

Comme beaucoup d’autres, j’ai vu apparaître sur Facebook des publications et des commentaires se moquant de l’habitude des « résolutions ». Il est vrai que ces règles que l’on se donne à soi-même s’accompagnent inévitablement d’une séance d’auto-flagellation cruelle en cas de transgression, ce qui n’a rien de très sain. Comme j’aime toutefois l’idée de coucher mes pensées sur papier, j’ai opté pour une formule plus douce : une liste de souhaits. Griffonnés sur un bout de papier que j’ai caché dans un de mes tiroirs, ces quelques mots sont un peu comme une prière que je lance dans l’univers, un rêve vers lequel je tendrai tout au long de l’année, et même après. Aux plus sceptiques, je rappellerai que la technique de la visualisation a déjà fait ses preuves!

Publicité

Avec quelques jours de retard, je vous souhaite une excellente année 2020, juste assez occupée et juste assez reposante…

1 réflexion sur “2020, j’arrive dans deux minutes!”

  1. J’adore ce billet que tu as écrit Elyzabeth car il décrit bien ce que nous sommes plusieurs à ressentir au début de la nouvelle année. Merci pour cette lucidité et ce retour à l’essentiel.

    Ginette : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page