À toi qui est à boutte du temps des Fêtes

Tu es à boutte ? Bienvenue dans le club. Depuis le premier novembre que la musique de Noël joue partout. Dans les magasins et à la télé, les pubs de lutins se succèdent et sur les posters, les beignes avec des bonbons de Noël sont partout.

Il se peut que toi tu sois dans un rush d’études, d’enfants, de travail et que le temps des Fêtes, eh bien, tu sois même pas encore dans le mood. C’est ben correct. Parfois, les vacances de Noël, ce ne sont pas des vacances. C’est de la récupération. Personnellement, cette année je vais y arriver de peine et de misère: je suis dans le rush, puis je suis fatiguée. Mon gros projet, c’est de passer du temps en famille et d’user mon pyjama.

Quand on écoute la télé ou qu’on s’attarde aux pubs où les paquets cadeaux sont dignes de magazines de décoration et où les sapins sont plus que parfaits, quand les revues nous dictent qu’il faut s’acheter une robe à paillettes pour être dans le ton, ben moi je dis non. Moi, mes cadeaux, je ne vais bientôt plus les emballer, je finis mes rouleaux puis après ça, je vais trouver un moyen moins beau, mais plus écolo. J’ai tu vraiment besoin de mettre des choux métalliques sur des boîtes pour me sentir in? Non. Mon sapin, il est rempli de décos non assorties, mais qui suscitent des souvenirs d’enfance ou des productions d’enfants. Il ne sera jamais dans un catalogue, y’est tout croche, pis je l’aime. Pis mes vêtements ? J’ai été des années à m’acheter un kit de Noël, mais ça aussi, pour moi, c’est fini, je porte ce que j’ai pis c’est ça qui est ça.

D’ailleurs, si tu aimes faire matcher ton arbre, briller de mille feux et avoir les cadeaux les mieux emballés, c’est ok. Sauf que je suis aussi pour le fait qu’arriver à Noël sans pression, c’est ok aussi. À toi qui est peut-être fatiguée, malade, aux études ou dans le rush: c’est ok.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page