Le périple Game of Thrones se termine

Avant toute chose, je dois mentionner pour ceux et celles qui n’ont pas visionné la série qu’il y aura des spoilers dans le texte suivant.

C’est finalement hier soir sur les ondes de HBO que la série la plus écoutée de la décennie a pris fin. Elle vit officiellement le jour en 2011 et totalise depuis huit saisons. À l’origine, le récit s’inspirait des célèbres romans de  George R. R. Martin. Cependant, à partir de la cinquième saison, les créateurs de la série, David Benioff et Daniel B. Weiss, ont commencé à intégrer des éléments originaux.

En ce qui concerne l’ensemble de Game of Thrones, je dois avouer que je n’avais jamais vu rien de semblable auparavant en télévision. Il est vrai qu’au commencement, le tout semble fastidieux : on nous présente essentiellement des conversations entre personnages de différentes dynasties. Ce qui m’a personnellement convaincu de poursuivre le visionnement de la série est sans aucun doute la mort de Ned Stark, l’un des personnages principaux de la première saison. À cet instant précis, on comprend qu’il ne sera pas uniquement question de longues discussions entre protagonistes, mais plutôt d’un univers complexe où tout est possible.

Au fil des autres saisons, le public est amené à vivre une palette incroyable d’émotions. Les péripéties qui surviennent au cours de la série nous surprennent autant les unes que les autres. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie le plus de Game of Thrones : il y a constamment un effet de surprise, puisque les divers évènements ne répondent en rien au fan service. Au contraire, on nous propose constamment des situations que l’on n’oserait même pas imaginer.

La dernière saison a subit son lot de critiques depuis sa sortie le 14 avril dernier. Je crois que les gens ont eu beaucoup de temps (presque deux ans !) entre les deux dernières saisons pour réfléchir au dénouement de la série. Ainsi, plusieurs c’étaient imaginés que Bran serait en réalité le Night King, ou encore, qu’il y avait une alliance entre Cersei et Tyrion, mais rien de tout ça n’est arrivé. Malgré tout, en ce qui me concerne, je suis assez satisfaite de la conclusion de Game of Thrones.

Publicité

Pour ce qui est de la bataille finale avec les White Walker, je m’attendais comme la plupart des gens à ce que cette guerre se prolonge sur plus d’un épisode, mais ce ne fut pas le cas. Bien que ce soit court comme résolution (pour un conflit ayant une telle envergure), je ne suis pas déçue qu’Arya ait réussi à y mettre fin. Au contraire, j’ai trouvé très satisfaisant de voir un jeune personnage féminin que l’on apprécie depuis le commencement de la série venir à bout de la plus grande menace de Westeros.

Beaucoup ont dénoncé le changement d’attitude de Daenerys lors de l’épisode cinq. J’ai moi aussi été déçue de voir ce protagoniste préalablement aux bonnes intentions décider de bruler le King’s Landing en entier. Tout le monde était si vulnérable… y compris l’intouchable Cersei Lannister pour qui j’ai éprouvé de la pitié pour une des rares fois dans la série. Par contre, il faut se souvenir d’où provient Daenerys : son père était le Mad King. Je crois que l’on peut en conclure que le fort instinct destructeur de son paternel se trouvait également en elle.

La conclusion de la série fut diffusée hier soir, soit le 19 mai et dans l’ensemble, celle-ci me parait assez satisfaisante. Ma principale déception repose sur la nomination de Bran comme nouveau roi. D’un côté, c’est intéressant et optimiste de voir la naissance d’une forme de démocratie, mais d’un autre côté, on choisit d’élire Bran, le personnage qui sait tout du passé et du présent (et qui on va se le dire, est le moins charismatique de tous). Somme toute, comme le dit si bien Tyrion, c’est peut-être le seul choix sensé…

Depuis les derniers épisodes, on se doutait que soit Jon ou Daenerys devrait mourir. Voilà que c’est Jon qui a finalement décidé de tuer la mère des dragons. Ce dénouement est pour moi le plus plausible, puisque si Daenerys avait pris le pouvoir, on aurait assisté à une domination sans merci. De plus, j’ai tout particulièrement apprécié la dernière scène alors qu’on voit Arya, Sansa et Jon palier à leur destin respectif. C’était je crois, la bonne façon de clore cette épopée télévisuelle qu’est Game of Thrones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page