Festival du mois : le Pouzza Fest

Ces dernières années, la diversité et la sous-représentation des femmes dans les festivals ont soulevé bon nombre d’interrogations poussant certaines organisations comme celle du Pouzza Fest à mettre la main à la pâte. L’automne dernier, l’équipe du festival lançait son appel de candidature avec la volonté de faire une programmation plus diversifiée, à l’image d’une scène actuelle, incluant plus de femmes, plus de gens de couleurs et plus de gens de la communauté LGBTQ+. Alors que l’événement fait preuve d’ouverture depuis ses débuts, à la veille de cette 9e édition, on avait envie de souligner l’engagement et la contribution du festival pour une industrie saine et diversifiée.

Pour celles et ceux et qui ne connaissent pas, le Pouzza est un festival fondé en 2011 par Hugo Mudie et Hélène McKoy, qui présente plus de 175 groupes au centre-ville de Montréal le temps d’un week-end. Bien plus qu’une fusion entre poutine et pizza, il permet un tour d’horizon de la scène punk. En plus de profiter du retour de ceux qui on marqué la scène au fil des années, tu peux y voir autant de gros noms, que les nouveaux à découvrir, tant au niveau local qu’international. Le Pouzza, c’est aussi une organisation aux valeurs inclusives qui concrétise sa pensée par la mise en place d’initiatives substantielles. Une attitude qui se déploie dans plusieurs aspects de la programmation.

Against Me! sera sur la scène extérieur du Jardin des bières le 17 mai. Crédits : Facebook Against Me!

Cette année, on fait encore plus de place aux groupes dont les membres ne comptent pas uniquement des hommes blancs. Plus de femmes, de personnes qui ne s’identifient pas au genre masculin et plus de diversité culturelle, c’est ce que propose plus de 50% de la programmation. À l’image du mouvement punk, on mise sur l’ouverture d’esprit pour faire place à la diversité et démontrer que non seulement le genre musical n’est pas exclusif à un certain type de personne, mais qu’il est aussi prétexte à interroger l’état actuel de nos sociétés en mettant de l’avant un modèle égalitaire. Qui plus est, les concerts extérieurs gratuits et les activités en marge de la programmation enrichissent l’idée d’un festival accessible à tou.te.s.

Par ailleurs, l’équipe du festival rappel sur son site web l’importance d’offrir un lieu sûr, où tou.te.s sont les bienvenu.e.s, en «  [s’engagant] à fournir un environnement accueillant et sécuritaire pour tous, sans distinction pour le sexe, l’orientation sexuelle, l’handicap, l’identité sexuelle, l’âge, la couleur de peau ou la religion. » Cette mention rappelle l’importance de se sentir respecté dans tout événement, afin de pouvoir profiter pleinement de celui-ci. Un gros plus qui contribue à apprécier l’expérience et à se sentir à sa place, peut importe nos différences.

War on Women, crédits : Bandcamp War on Women

En plus du Pouzza Bambino qui s’adresse au jeune public, du Yoga for Punks qui invite à prendre une pause avec un cours de yoga extérieur gratuit et du Pouzza Laughs qui présente plusieurs humoristes, une table ronde sur la place des femmes dans l’industrie de la musique aura lieu le vendredi 17 mai, où différentes intervenantes du milieu discuteront d’enjeux actuels.

Publicité

Et la musique dans tout ça ? Elle est le point central, celle qui rassemble toutes ces idées et qui sert à construire l’événement. Cette année, parmi les têtes d’affiche, tu pourras entre autres voir Against Me!, Strung Out, Subb, Bad Cop / Bad Cop, The Planet Smashers, Sincere Engineer et War on Women. Ce n’est qu’une petite partie de la longue liste qu’on t’incite à parcourir, puisque plusieurs incontournables s’y retrouvent. Alors que certains festivals présentent encore aujourd’hui des programmations presque entièrement masculines, on se réjouit de voir des line-up comme ceux du Pouzza qui contribuent à faire avancer les choses et à chambouler les standards pour mieux les rebâtir.

Bad Cap / Bad Cop, crédits: Lindsey Byrnes

Le festival a lieu du 17 au 19 mai dans le Quartier des spectacles de Montréal, et un Pré-Pouzza aura lieu ce jeudi 16 mai au Turbo Haüs avec entre autres Molly Rythm, Ogikubo Station et You Vandal. On t’invite à voir la programmation complète et surtout, à te déplacer sur le site extérieur du festival et en salle ce week-end ! Toutes les infos et billets par ici. Ne manque pas ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page