Je crois en l’homme moderne. J’aime l’homme moderne. Je veux plus d’hommes modernes.

J’explorais mon fil d’actualité Facebook et puis je suis tombée sur une image qui m’a ramenée à un type de situation qui vient tellement me chercher! Dans mes valeurs, dans ma perception du monde et des relations… tu sais, le genre de choses qui te rendent immédiatement en colère au point de comprendre parfaitement l’expression «ça me fait bouillir le sang!»

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

OH MY GOD! Pourquoi il faut qu’un homme soit méchant, immature…une brute épaisse pour être vu comme viril? Pourquoi le fait d’avoir des mauvaises compétences relationnelles envers soi et avec les autres est une preuve de virilité?! Ah oui, c’est vrai…il y a un nom pour ça: Masculinité toxique.

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Toxic Masculinity is NOT: Having a beer with the boys. Barbecuing. Hunting/Fish Fishing. Playing Sport. Taking the Piss. Enjoying traditionally masculine things. Having a beard. Toxic Masculinity IS: Treating Women as sex objects. "Lad Culture" and "Locker Room Talk". Resorting to violence to resolve differences. Using "boys will be boys" as an excuse for bad behaviour. Feeling like it's not ok to talk about your emotions. Homophobia and fragility when males don't display "typically masculine" traits (wearing makeup, wearing different clothes, dancing etc). Domestic Violence.’

Quand je parle à mes amies du genre d’homme que je voudrais comme compagnon, je me fais souvent dire que je voudrais un homme «rose» ou une «carpette». Parce que je veux quelqu’un d’authentique? Mature? Sensible aux autres? Qui soit capable d’introspection? De remise en question? Capable de communiquer et de gérer ses émotions sans honte? Capable de reconnaître que j’ai des forces moi aussi? Je veux être en couple avec un être humain, pas un Égo sur deux pattes!

woman wearing white high top shoes

L’égo vous connaissez? L’affaire qu’on utilise comme bouclier pour nous empêcher de faire face à ce qui pourrait nous blesser, mais qui en vérité nous empêche de faire face à nos douleurs, nos peurs, nos faiblesses et donc de réfléchir, se développer, apprendre, devenir un être plus mature et donc plus outillé face à la vie et aux relations humaines. L’égo c’est la patente qui nous fait croire qu’on l’utilise parce qu’on est fort, mais qui est la preuve officielle qu’on est faible, insécure et non outillé face à une situation. C’est un bouclier, pas une épée. Ça te donne l’impression de te protéger, mais t’es pas un meilleur soldat.

(Si vous voulez que j’e parle plus en profondeur de l’Égo et de ses conséquences, dites-le en commentaires, posez vos questions ici même ou en message privé sur la page Facebook de mon blog perso- et je pourrais y répondre dans un prochain article. Je lance l’idée!)

Publicité

Bref, la masculinité toxique, c’est un gros bouclier d’Égo qu’on demande aux gars de porter et que ceux-ci acceptent souvent de porter. Ni eux ni leurs proches n’en retirent de bénéfices. Soupir de soulagement chaque fois qu’ils ont évité d’agir d’une manière qui touche à une faiblesse en eux. «Je sais pas comment gérer mes émotions… Ah c’est pas grave, j’ai pas ça moi des émotions, je suis pas une « tapette », j’ai pas a dealer avec ça!» Donc, il garde ça en dedans de lui… et comme les émotions ça existe chez tous êtres vivants ( les animaux en ont, les humains en ont pis si ça se trouve, les plantes aussi…) c’est comme une marmite. Ça bouille, ça bouille, ça bouille… mais il a mis le couvercle sellé… attendons que ça explose! Ça explose par l’extérieur (la violence) ou vers l’intérieur (dépression).

Bref, je réfléchissais à pourquoi la masculinité toxique venait autant me chercher et j’ai réalisé que c’était parce que l’homme numéro un dans ma vie est une preuve de quelqu’un qui a dit non à ça. Il a choisi à cause de sa personnalité, de son vécu, de ses valeurs, que lui, il allait apprendre à être plus mature et mieux face à lui et face aux autres.

Voici ce que j’ai partagé sur Facebook suite à ma réaction avec la première photo que j’ai mise dans cet article :

«Plus je vieillis, plus je me rends compte que…yep! le genre de père qu’une fille a eu peut avoir ben ben de l’influence sur sa vision des hommes! Jamais de ma VIE j’ai senti que mon père se sentait moins homme ou sentais que sa virilité était mise en doute parce qu’il faisait des choses pour et/ou avec les deux filles/femmes de sa vie! Voyons toé! Mon père il est gars-gars, au point que ça en est décourageant par bout ( Je me coupe en travaillant, mais j’arrête pas pour désinfecter, j’ai pas le temps! Mais crains pas, je vais te sortir la bible en sacrage quand je vais être dans douche parce que ça chauffe…BEN OUI HEIN! haha!) mais j’ai déjà vu mon père pleurer, demander de l’aide, s’excuser ou je sais pas quoi! JUSTEMENT c’est dans sa sensibilité et sa capacité à être là pour sa conjointe et sa fille (et ses chats) qu’il montre qu’il est un HOMME adulte, mature et fort!»

Du make-up sur la main pis la virilité est remis en doute?…Wow! Un gars dégoûté parce que je lui demande de m’acheter des produits pour les menstruations ou qui devient mal à l’aise face au fait que je pleure ou que j’ai des émotions négatives… je serais vraiment pas impressionnée PANTOUTE. J’ai grandis avec un homme qui disait : «donne-moi au moins l’emballage, quelque chose, pour que j’achète la bonne affaire!» et qui disait des trucs du genre: «parle-moi de ce qui fonctionne pas pour toi?» et «Dis-moi ce que tu aurais besoin que je fasse?» Parce que, oui, il est pas seulement sensible aux autres, il communique! ( j’ai entendu dire qu’il fallait pas trop que ça s’exprime aux niveaux émotions un gars…quelle perte pour les relations hein!)

Publicité

Moi je n’ai pas honte de le dire, mon père, c’est mon meilleur pote! Pis euh…mon meilleur pote, ben il a des émotions qu’il exprime sans honte! Il est sensible, il achète des trucs de filles pour les filles de la maison et … non seulement il est celui qui allait (va…) à la clinique le soir avec moi quand j’étais malade petite, mais en plus, il allait travailler (avec ses gros muscles de monsieur) le lendemain matin!

BREF, moi quand quelqu’un dit des trucs en lien avec la masculinité toxique, ça me fait CAPOTER! C’est comme si tu insultais mon meilleur pote… pis mon meilleur pote, c’est un vrai de vrai HOMME.

man in black jacket beside boy in pink jacket holding plush toy during daytime

Pour vrai, j’entends souvent les gens me dire que je suis «difficile» en matière d’homme. Que je suis critique envers les hommes. Que je suis jamais contente d’eux autres pis que quelque part, je dois idéaliser mon père!

C’est faux. Je crois en la gent masculine. Je crois qu’ils peuvent être véritablement super…s’ils laissent tomber la masculinité toxique et que comme tout être humain, homme ou femme, ils choisissent de grandir, d’évoluer, ne pas avoir peur de se remettre en doute et de réfléchir à qui ils sont et à quoi ils veulent aspirer. Une des raisons pour lesquelles j’aime autant mon père et toutes les autres personnes dans ma vie qui suivent ce chemin vers la maturité, c’est qu’ils font preuve jour après jour qu’ils sont assez FORTS et assez motivés pour devenir un agent positif dans leur propre vie et dans celles des autres. Qu’ils acceptent de grandir, de développer de nouvelles connaissances et compétences et d’évoluer.

C’est un travail qui demande d’être fort, oui. Aucune trace de faiblesse dans le fait de demander pardon, de reconnaître ses torts, de demander de l’aide, d’apprendre à mieux communiquer, à mieux interagir avec les autres, à s’affirmer sans violence et dans le respect, à remettre en doute ses croyances et à chercher à mieux comprendre le monde dans lequel on vit et comment on peut atteindre les autres par nos gestes. Elle est où la faiblesse là-dedans?

Publicité

Oui, on n’est pas pareils, mais égaux. Oui, même au niveau du cerveau et de son fonctionnement, l’homme et la femme ont des différences. Super! Maintenant qu’on le sait, apprenons, cherchons, développons des compétences qui font que nous serons plus sains dans nos relations avec soi et les autres. C’est John Gray qui disait que les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus, mais il a jamais dit que les martiens étaient des brutes épaisses qui ne pouvaient pas penser, évoluer et agir avec maturité ;)

Je vous laisse même un lien vers un de ses TED Talk pour vous le prouver (vous pouvez mettre des sous-titres en français pour mieux comprendre) : https://www.youtube.com/watch?v=xuM7ZS7nodk

Célébrons les hommes qui acceptent d’évoluer, qui sont les alliés des femmes et des féministes qui savent que ce concept les inclus aussi (Égalité des droits pour les deux sexes et non pas haines des hommes) et gardons espoir pour les autres. En cette ère de Me Too, espérons que les jeunes hommes aient de plus en plus de modèles masculins véritablement solides, véritablement matures, véritablement homme. Véritable partenaire dans le couple, véritable pilier face aux gens qui sont dans le besoin et véritable acteur constructif, leader positif dans sa communauté. Ça, c’est viril!

two person holding hands while sitting on grey cushion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page