Les romans pour adolescents, des plaisirs assumés

En parcourant les tablettes des nouveautés littéraires, je suis très souvent attirée par les romans pour adolescents malgré les dix ans qui me séparent de la fin de mon adolescence. Si vous êtes comme moi, ou désirez faire plaisir à un(e)  adolescent(e) que vous aimez, je vous suggère ces deux romans parus cet automne aux Éditions Druide.

Charlie Rock T.2 : Destination Liberté de Maryse Pagé, Éditions Druide, 14,95 $

Publicité

 

Le personnage de Charlie Rock m’avait déjà charmée dans le premier tome et j’étais ravie de la retrouver à nouveau. Souffrant de TOC (trouble-obsessionnel-compulsif) lorsqu’elle est stressée ou trop occupée, Charlie doit combattre ses manies et faire face à ses peurs. Elle trouve refuge dans sa passion pour la musique et le style vintage. Elle adore les Beatles, The Doors et les vêtements des années 1970. Dans ce deuxième opus, elle revient de son voyage en Californie avec Lucas, son copain. À 17 ans, elle doit décider ce qu’elle désire faire de son futur tout en cohabitant avec sa grand-mère et en gérant les événements qui surviennent dans son entourage. Tous les personnages qui habitent cette histoire nous touchent et nous font rire. Les intérêts rétro de Charlie Rock, ses questionnements face à la vie adulte et sa sincérité sur sa santé mentale rendent ce personnage aussi intéressant à suivre pour un adulte que pour un adolescent. Je vous encourage ardemment à lire ce roman en commençant par son premier tome si ce n’est déjà fait. Je l’ai, pour ma part, terminé en deux jours.

Publicité

 

Mystères à l’école , Collectif, Éditions Druide, 14,95 $

Dans Mystères à l’école, quinze auteurs et auteures, ayant pour la plupart déjà publié en jeunesse, nous plongent dans des nouvelles se déroulant à l’intérieur des murs d’une école. Disparitions inquiétantes, messages anonymes, nouveaux élèves à l’identité incertaine : les mystères qui peuplent ces histoires sont aussi multiples qu’originaux. Souvent, des jeunes élèves doivent mener l’enquête ou auront toute une frousse avant de découvrir la vérité derrière ces péripéties. Sans être très effrayantes, ces nouvelles sont tout de même intrigantes et comportent plusieurs conclusions inattendues. Comme dans plusieurs recueils de nouvelles comportant plusieurs auteurs, j’ai préféré certaines histoires alors que d’autres m’ont un peu moins plu. Les récits de Sonia Sarfati et Pierre-Yves Villeneuve m’ont tout particulièrement captivée. De manière générale, les nouvelles présentaient des personnages réalistes auxquels les jeunes lecteurs pourront s’identifier et juste assez de mordant pour les sortir de leur quotidien. Des ambiances un peu plus sombres et inquiétantes auraient rendu le livre encore plus intéressant pour les plus vieux.  Un recueil idéal comme lecture d’Halloween.

Et vous, avez-vous un faible pour la lecture jeunesse?

Amélie Lacroix Maccabée

Les deux images proviennent du site www.leslibraires.ca.

1 réflexion sur “Les romans pour adolescents, des plaisirs assumés”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *