Avant de quitter 2018


Traduction libre : Fais le mieux que tu peux selon ce que tu sais. Quand tu es plus informé, fais mieux.

Mais encore?

Publicité

Ne t’en veux pas de tes erreurs du passé, tu n’avais pas les connaissances ni les outils pour mieux faire. Or, maintenant que tu as de meilleures connaissances, que tu as développé de meilleurs outils ou que tu as accès à des outils et à des informations pour en apprendre plus sur toi et développer de meilleures dynamiques dans tes relations, fais mieux.

Pourquoi je te lance ça de même? Parce que j’avais envie de faire un texte sur les résolutions du temps des Fêtes avec 2019 qui approche. Je voulais te parler de comment on se juge et que, sur la base de ces jugements, on se crée des «  il faudrait que… » et des «  je dois… ». Puis, je me suis demandé s’il n’y avait pas moyen de se développer, d’avancer comme humain, de s’actualiser… sans se taper sur la tête et se regarder négativement.

Puis, j’ai réalisé que, dans le fond, on s’en veut beaucoup non? J’aurais dû mieux me défendre quand une telle m’a dit ça! Pourquoi je n’ai pas été capable de faire face à ce défi-là? C’est de ma faute si je suis devenue aussi « grosse », paresseuse, lâche, etc.! Ça sert à quoi que je fasse une liste de choses à faire, je le sais bien que je le ferai pas!

Publicité

Est-ce qu’on peut pardonner les autres du mal qu’ils nous ont fait? Oui… Mais le plus difficile, le plus libérateur aussi, c’est de se pardonner à soi du mal qu’on s’est fait… et qu’on a laissé les autres nous faire.

Saviez-vous que beaucoup de gens qui vivent des agressions ont une croyance profonde que c’est de leur faute? Qu’ils auraient dû se défendre, qu’ils auraient dû dire non? Qu’est-ce que vous lui diriez à cette victime de violence… psychologique? Physique? Sexuelle? Moi je lui dirais, tu ne savais pas comment réagir, c’est pas de ta faute! À la base, tu ne méritais aucunement ce qui t’est arrivé! Tu ne savais pas te défendre, gérer, dealer avec quelque chose qui, à la base, n’aurait jamais dû t’arriver!

Et après, quoi? Tu as appris sur toi? Sur les relations? Sur comment mieux t’affirmer?

Et maintenant? En termes de choix personnels, penses-tu pouvoir te pardonner? Penses-tu avoir été ton propre agresseur? Penses-tu t’être déjà laissé tomber? Ne pas avoir pris soin de toi comme tu le méritais? Ne pas penser que tu méritais qu’on prenne soin de toi, qu’on t’aime, qu’on t’encourage? T’es-tu déjà donné des mauvais conseils à toi-même? Insulté? Malmené?

Pardonne-toi et dis-toi que, maintenant, tu sais mieux comment mieux gérer les choses, comment mieux te traiter et que tu vas faire mieux. Ou du moins, que tu vas chercher à apprendre.

Le pardon commence par soi. Il faut toujours se pardonner à soi-même en premier. On se pardonne pour tout ce qu’on s’est fait subir à soi-même. Autant émotionnellement, mentalement que physiquement. Et une fois que tu es redevenu ami avec toi-même et la façon dont ta vie, ton passé s’est déroulé, c’est à ce moment que tu peux commencer à pardonner aux autres et commencer à construire l’avenir.

Dis-toi qu’en 2018, tu as fais du mieux que tu pouvais. Dis-toi qu’en 2010, tu as fait du mieux que tu pouvais. Dis-toi qu’en 2019, tu feras du mieux que tu peux, et que, grâce aux connaissances que tu auras accumulées, aux outils que tu as maintenant et aussi à ton désir d’aller de mieux de mieux, de devenir une meilleure version de toi-même, tu réussiras à mieux TE traiter à et faire de meilleurs choix pour toi. Le premier choix étant d’apprendre à mieux te traiter. Faire le premier pas vers une meilleure relation avec toi-même.

Je dis ça, je dis rien, mais… Je viens d’écrire un texte sur le pardon face à soi et j’ai souvent entendu dire qu’on tente d’apprendre aux autre ce qu’on devrait s’apprendre soi-même. Donc… si tu sens que tu as trop honte de parler de ce sujet avec moi… feel no shame! Je suis en apprentissage moi aussi. Nous le sommes tous.

Jessica a débuté en juillet dernier un blogue dans lequel elle tente de communiquer ses réflexions avec d’autres personnes qui traversent les mêmes chemins qu’elle. Elle aime aussi échanger avec d’autres sur la page Facebook dudit blogue. Pour lire ses autres écrits : https://prochedelaperfection.wordpress.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *