Travail à distance : 5 clés gagnantes

Travailler à distance, c’est le rêve de beaucoup de travailleurs, que ce soit pour soi en tant que travailleur autonome ou en tant que salarié. L’idée même pour plusieurs est trop belle pour être vraie, pourtant c’est la réalité de plus en plus de gens au Québec. Que ce soit de la maison, dans un café ou dans un coworking space, les travailleurs souhaitent de plus en plus avoir le choix de leur environnement de travail et, avouons-le, c’est plutôt intéressant de pouvoir choisir.

À cause d’ennuis de santé et parce que je souhaite rester active professionnellement, j’ai négocié la possibilité de pouvoir faire mon travail de la maison. C’était pour mon employeur et moi une conciliation commune pour que je poursuive mon travail malgré ma santé instable et éprouvante des derniers mois. Pour d’autres, c’est un choix totalement volontaire et réfléchi qui fait partie d’un plan entrepreneurial personnel. Peu importe ce qui motive ce choix, je vous partage 5 trucs pour en faire une réussite et profiter pleinement des avantages que le travail à distance propose.

Publicité

 

Un espace lumineux et agréable pour bien travailler

L’espace de travail, c’est vital

L’environnement dans lequel on vit a un impact sur nous, qu’on le veuille ou non. L’espace de travail n’y fait pas exception. Si vous devez ou choisissez de travailler à la maison, prenez le temps de trouver le meilleur endroit dans votre demeure selon certains critères que vous aurez établis en lien avec vos besoins et vos obligations. Pensez éclairage. Travailler dans un lieu sombre est la pire chose selon moi. La surface sur laquelle vous allez vous installer est-elle suffisamment grande pour accueillir votre ordi, vos dossiers et autres outils de travail? Un espace convivial, mais adéquat, fait toute la différence. Pensez aussi au bruit. Si vous êtes seule à la maison, c’est une chose, mais si d’autres gens vivent dans cet espace, vous aurez besoin d’un endroit où vous isoler et, à l’occasion, pouvoir fermer la porte.

Publicité

Vos proches doivent collaborer

Si vous n’êtes pas seule à la maison pendant vos heures de travail, il est important d’avoir une discussion avec vos proches concernant vos attentes et vos besoins entourant cette nouvelle situation de travail à la maison. Vos proches devront comprendre que, comme si vous étiez au travail, vous devez vous concentrer et vous ne serez pas plus disponible qu’avant quoique plus accessible. Évidemment, vous pourrez luncher avec eux et profiter de vos pauses pour écrire vos listes d’épicerie, mais pendant plusieurs heures, ils devront agir de la même manière que quand vous étiez au bureau, sinon vous risquez de perdre votre concentration et votre travail risque d’en payer le prix.  Il est clair que l’entrepreneur a plus de flexibilité à ce sujet, étant son propre patron.

Ayez un horaire et tenez-vous-y autant que possible

Établissez avec votre patron ou collègue quel horaire est le plus approprié pour votre poste. Parfois, une certaine flexibilité est possible et il important de savoir si c’est le cas ou non. Toutefois, pour être constant dans votre travail, établir un horaire engendre la constance. Travailler à la maison, ça veut nécessairement dire pas d’embouteillages pour se rendre et revenir du travail, donc plus de temps pour dormir pour certains ou du temps pour prendre une longue douche sur l’heure du midi. Ça veut aussi dire que vous pouvez être en mou si ça vous chante, mais soyez à l’heure au poste par respect pour vos collègues ou vos clients si vous êtes à votre compte.

Des outils de travail adéquats pour une meilleure performance

Si vous n’avez pas les bons outils, la qualité de votre travail va s’en ressentir. Travailler sur la table de cuisine, c’est pas très ergonomique. Pour certains, ce n’est pas un choix, mais si vous le pouvez, investissez dans une bonne chaise de bureau ou demandez à votre employeur s’il peut la fournir. Personne ne veut passer 8 heures sur une chaise en bois rigide. Avoir une bonne connexion Internet, c’est un must, sinon LA chose la plus importante. Travailler à distance, c’est être connecté aux autres virtuellement. Si votre connexion flanche toutes les heures et que vous n’arrivez pas à télécharger certains dossiers plus volumineux, vous allez rager. Même chose pour le téléphone, votre batterie tient-elle bien la charge? Selon votre domaine, vous aurez peut-être besoin d’autres outils, comme un numériseur, des programmes spécifiques sur votre PC, une tablette, etc. Un menuisier pas de marteau, ça travaille en cabochon!

Restez connecté avec le reste du monde

Restez connecté avec vos collègues ou votre réseau

Bien que vous allez être loin d’eux, restez connecté avec vos collègues. Même si vous n’avez pas à leur parler, prenez le temps d’envoyer un courriel pour leur souhaiter une bonne journée. Faites des plans pour des 5 à 7. Appelez-vous au lieu d’envoyer un courriel quand le temps vous le permet. Si vous pouvez, assistez aux réunions d’équipe ou passez au bureau de façon régulière. Si vous n’avez pas de collègue direct, il existe beaucoup de groupes de discussion et d’échange, sur Facebook par exemple. Il suffit de trouver ceux qui correspondent à votre travail et hop, vous aurez toujours des gens avec qui échanger sur des sujets entourant le travail et à qui demander des conseils, partager les bonnes pratiques et aussi, vous faire sourire.

Un défi pour certains et une chose vraiment agréable pour d’autres, le travail à la maison est une alternative viable et, à mon avis personnel, un moyen de promouvoir la santé physique et psychologique des employés. Et vous, quels sont vos conseils pour le travail à distance?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *