FOMO et problèmes de société

La fameuse FOMO (fear of missing out), cette peur de manquer quelque chose, que ce soit la soirée de l’année, l’homme de sa vie ou un repas de fou entre amis. Une peur qui ne m’a pas épargnée, moi, cette grande anxieuse. Le jour où j’ai décidé de faire passer ma santé, mon bien-être (physique et psychologique) et ma raison avant cette peur, ma vie a changé pour le mieux.

Être anxieux dans une société qui mise sur le « là » et le « maintenant »

Tout est là pour alimenter cette peur, ce FOMO. Les Instagram Story, les Snapchat, Facebook, etc. Ils ne sont là que pour vous rappeler que vous avez passé à côté de quelque chose. Assis sur votre fauteuil avec votre souper, vous regardez vos amis profiter d’un souper au resto, d’un spectacle et d’un verre en fin de soirée. Vous vous sentez plate et out. Que disent-ils sur moi quand je ne suis pas là? Ils me trouvent surement ennuyeux(se). Vous avez peur, le lendemain matin, d’être exclu des conversations relatant la soirée de la veille. Vous avez peur d’avoir manqué des insides et de perdre la chimie du groupe. Vous angoissé devant cette montagne de pensées. Vous vous reconnaissez?

Mettons les choses au clair. Oui, vous avez manqué une soirée qui semblait assez plaisante. On ne se mentira pas, vous avez surement manqué des insides. Vos amis vous aimeront-il moins? Non. Vous trouvent-ils plate? Sûrement pas. Au contraire, certaines de ces personnes vous envient probablement d’avoir le courage de vous écouter et de passer outre cette peur. Si vos amis ne comprennent absolument pas et vous en veulent constamment de passer une soirée relaxe parce que vous feelez moins… sont-ils vraiment des amis?

Les médias sociaux alimentent cette peur d’une façon exponentielle et c’est à chacun de nous de faire en sorte qu’elle ne se perpétue pas. C’est utopique de dire que la FOMO disparaîtra. Elle fait partie de la vie de tous et chacun, et ce, peu importe l’année, le millénaire, etc. Il faut simplement apprendre à la gérer de la meilleure façon possible.

Publicité

Les médias sociaux et l’importance du « être » et du « paraître » ne sont pas de tout repos. Lorsque vous rentrerez chez vous ce soir, plutôt que d’aller dans ce fameux 5 à 7 avec vos collègues, éteignez votre téléphone, servez-vous un bon verre de vin/thé/café et relaxez! Vous passerez une aussi bonne soirée… à votre manière!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *