Les délices de la BD québécoise jeunesse

Les bandes dessinées sont une merveilleuse manière d’apprécier la lecture en s’enivrant d’illustrations d’artistes de talent. En travaillant en librairie, il est difficile d’arriver à lire toutes les magnifiques bandes dessinées qui paraissent. Toutefois, pour bien débuter la belle saison, j’ai envie de vous proposer mes incontournables en BD québécoise jeunesse  qui peuvent être appréciés par tous.

Le quotidien extraordinaire de Aki, Éditions Comme des géants (19,95 $)

La maison d’édition Comme des géants nous gâte toujours avec des albums et BD de grande qualité et celle-ci ne fait pas exception. Dans cette bande dessinée sans texte, un jeune lapin vit de courtes péripéties amusantes qu’il est possible de comprendre seulement avec les images. Une façon parfaite d’initier les tout-petits qui ne savent pas encore lire.

Mimose et Sam de Cathon, Éditions Comme des géants (19,95 $)

La bédéiste Cathon publie ici une aventure absolument adorable se déroulant dans un potager. Dans celle-ci, Mimose et Sam doivent jouer les inspecteurs puisque les feuilles de M. Basile ont été grignotées durant la nuit. Interrogatoires en règle et espionnage devront alors être mis en œuvre pour dénicher le coupable de ce terrible méfait. Mignon comme tout.

Publicité

L’oiseau de Colette d’Isabelle Arsenault, Éditions La Pastèque (18,95 $)

Isabelle Arsenault nous séduit toujours avec ses illustrations sensibles et aux couleurs pastel. Dans cette bande dessinée aux teintes de jonquille, Colette, une jeune fille récemment arrivée dans le quartier, a perdu son oiseau chéri. Tout le voisinage sera alors mis à contribution pour le retrouver. Une splendide histoire d’amitié et d’imagination qui charme autant par ses images que par ses dialogues.

Petits monstres de Marie-Louise Gay , Éditions Dominique et compagnie (24,95 $)

Petits monstres est une autre bande dessinée absolument incontournable pour les premières lectures. Dans celle-ci, plusieurs brèves histoires regroupent des jeunes de toutes les origines pour notre plus grand plaisir. Il est rare de voir autant de diversité culturelle en littérature jeunesse. Les mésaventures sont rigolotes et les dessins colorés de Marie-Louise Gay capteront à coup sûr l’attention des jeunes lecteurs.

Pour plus d’informations sur ces bandes dessinées, n’hésitez pas à consulter le site Web : http://www.leslibraires.ca. Toutes les images de l’article proviennent de ce site.

Publicité

Bonne lecture!

Amélie Lacroix Machabée (Libraire pour la librairie indépendante Alire de Longueuil)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page