Bellesa : De la porn féministe pour toi girl! (NSFW)

Vous le savez, pour moi, parler de sexualité c’est quelque chose que je trouve sain et normal dans une vie d’adulte. Je ne m’en cache pas et j’ouvre le dialogue encore une fois. Aujourd’hui, c’est pour vous partager une bonne nouvelle et vous faire découvrir une montréalaise pas mal #girlboss, c’est-à-dire, la CEO de Bellesa : Michelle Shnaidman.

Que toutes celles ou ceux qui écoutent de la porn lèvent la main!

via giphy

Sauf que la porn traditionnelle, on va pas se le cacher, est créée majoritairement PAR et POUR les hommes. Selon moi, ça l’a pas mal toujours été le cas et jusqu’à tout récemment personne n’avait vraiment remis ce modèle en question. Je pense que les premiers balbutiement de la porn repensée pour les femmes sont assez récents ; ils datent d’une décennie tout au plus.

Mais c’est quoi de la porn pour les femmes, ou la porn féministe? La réponse que Michelle Shnaidman a donnée à la journaliste Chloé Freslon, du journal Métro, répond d’une belle manière à ce questionnement.

C’est une plateforme où les femmes célèbrent leur sexualité sans se sentir coupable. Il y a une stigmatisation autour des femmes et du sexe. La société nous porte à croire que seuls les hommes l’aiment. Cette seule conception est la preuve d’une inégalité entre les femmes et les hommes. Notre mission est de supprimer cette stigmatisation. Nous voulons nous attaquer concrètement au problème en montrant les femmes telles qu’elles sont: des sujets de plaisir, pas des objets de conquête. Le divertissement pour adultes ignore ses utilisatrices. Notre communauté se compose déjà de centaines de milliers de femmes qui ont déjà transformé Bellesa en un mouvement de libération sexuelle.

J’ai testé pour vous!

Pour avoir consommé toute sorte de porn (vidé0, photo, récit) je peux vous dire que ce site est très complet. Il plaira à beaucoup d’utilisatrices, venues chercher des stimulis différents. J’ai adoré la section photos et gifs, séparée en deux catégories : soft ou hard. Ton choix. La section photo est magnifique et j’ai été agréablement surprise de découvrir des articles de blog (sous la section collective) et des récits érotiques.

Publicité

J’ai été bien heureuse d’y retrouver des POV (Point Of View pour les connaisseuses) du point de vue de la femme. Euh ENFIN! Les sections sont pas mal plus représentatives des choix féminins aussi, croyez-moi. Que vous cherchiez des vidéos sensuels, passionnés ou plus crus, vous serez servies.

Je suis touchée (eheh!) que des femmes se positionnent face à cette industrie dominée par l’homme. La sexualité des femmes a longtemps été réprimée et elle est devenue, par le fait même, taboue. Je suis fière de voir une québécoise s’engager dans l’appropriation féminine de la sexualité. Par que #2017, t’sais.

Plus sérieusement, je pense que des projets comme celui-ci participent à une sexualité plus saine et donc à l’éducation sexuelle. Le real one là celui qui n’objectifie pas la femme et lui redonne le plein pouvoir sur son corps, celui qui arrête d’entretenir des clichés et qui ne nourrit pas la culture du viol. Je ne peux que lever mon chapeau à Madame Shnaidman

Y’a rien de mieux que de tester soi-même pour se faire sa propre opinion.

ENJOY!

De rien, ça fait plaisir.

Publicité

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *