Quand les filles jugent les filles

 illustration james carpenter
Illustration par  James Carpenter

La semaine dernière, un billet du blogue d’un magazine en ligne a attiré (négativement) mon attention. Nul besoin de nommer le média en question, ce serait de lui donner de l’attention et des clics.

Dans l’article, on y dénigrait ouvertement le choix de certaines femmes de se vêtir avec certains items vestimentaires qui ne les avantagent pas toujours. Certaines phrases du genre: «j’me demande aussi dans cette situation-là si la gent masculine tripe vraiment là-dessus?» donnent froid dans le dos. En 2016, quand une fille juge une autre fille sur des choix qui ne regarde qu’elle…je trouve ça décourageant! Les médias ont la chance de pouvoir propager une image positive du corps et des droits/choix des femmes, mais malheureusement, plusieurs nous renvoient le message contraire.

Ce qui me fascine le plus dans cette mer de sexisme, c’est que la plupart de ces articles sont écrits par des femmes. Une femme qui en juge une autre sur son apparence, ses choix vestimentaires, ses pratiques sexuelles, etc. c’est sexiste. Mais où est donc passée la solidarité féminine? Comment une femme, dans notre société qui se bat actuellement pour l’égalité totale des sexes, peut émettre des jugements à propos des actions/choix d’une autre! Girl power, où es-tu?

Pourquoi ne pas se laisser un peu d’air, chacune de notre côté? Vivre et laisser vivre nous ferait un peu de bien dans cette société qui scrute les moindres petits détails de nos actions, nos paroles, nos choix vestimentaires, etc. D’où viens ce besoin de dicter ce qui est beau et ce qui est bon (à chacun ses goûts tsé)? D’où vient ce désir de partager ses commentaires désobligeants sur le physique d’une autre femme? Parfois il vaut mieux de se taire que de parler inutilement. Les filles doivent se supporter entre elles.

Bye bye les jugements gratuits!

Publicité

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page