Des initiatives éco-responsables aux saveurs d’ici

Le Marché des Éclusiers

Alors là, il s’agit d’une superbe idée, aux couleurs des Montréalais et Montréalaises! La touche qu’il manquait au Vieux-Port pour que je m’y retrouve (pour que je me sente davantage rejoint dans mes valeurs et ma personnalité). Le Marché des Éclusiers, comme son nom l’indique, est un marché aux abords de l’eau dans le Vieux-Port, mettant de l’avant les produits locaux et le savoir-faire des artisans d’ici. Ce marché, opéré par les propriétaires des petites entreprises qui le composent, a pour objectif de conscientiser la communauté au gaspillage alimentaire et d’encourager une consommation respectueuse de l’environnement. Dans cette lignée, chaque commerçant collabore et récupère les produits des autres, ce qui, vous l’aurez compris, crée un écosystème autonome et durable. En guise d’illustration, il suffit de penser à Nectar & Mixologie qui emploie les fruits non utilisés du Marché Fermier pour son bar à jus.

Nectar& Mixologie Marché des Éclusiers Boucle Magazine

Au Marché des Éclusiers, vous aurez le plaisir de déguster un café, d’acheter des viennoiseries ou vos fruits et légumes, de manger une bouchée et même de prendre un verre (le marché compte d’ailleurs un joli bar à vin, sans prétention). Quoi de plus agréable que de faire des emplettes et de profiter du soleil sur la belle terrasse du marché! Pour moi, le marché est décidément l’un de mes récents coups de cœur.

Les paniers bios des fermiers de famille d’Équiterre

Équiterre propose un service de paniers de fruits et légumes cultivés et préparés par des fermes certifiées biologiques ou en voie de l’être, membres du réseau de fermiers de famille d’Équiterre. Plusieurs endroits à travers le Québec sont desservis par ce projet. Les paniers qui mettent de l’avant des produits frais, locaux, sans pesticides ni engrais de synthèse sont livrés dans divers points de services, soit dans plusieurs Métro, Super C du Québec et certains marchés spécialisés.

Le contenu des paniers varie en fonction des produits disponibles selon la saison et son avancée. Pour s’abonner aux paniers : paniersbio.org.

Publicité

 

Le Frigo des ratons

Le Frigo des ratons est issu d’initiative citoyenne dépourvue de tout objectif lucratif. Situé dans le quartier Rosemont, le projet est né du génie de Patrick Bodnar et de son désir de limiter le gaspillage alimentaire, tout en favorisant l’entraide et la récupération. Les gens du quartier sont invités à venir chercher de la nourriture dans le frigo au besoin, et à venir y porter les aliments dont ils se départiraient. Des commerçants qui jetteraient une quantité importante de nourriture invendue viennent, par exemple, déposer leurs restants. Certaines personnes qui ont le cœur sur la main y apportent même des petits plats cuisinés maison. Et je vous jure, je regarde passer les publications du groupe (on y met des photos de ce que l’on vient de laisser dans le réfrigérateur ou de ce qu’il reste), et bien souvent j’aurais envie de me rendre sur place pour le dévaliser. Comme il s’agit d’aliments et que la santé de chacun est en jeu, des règles d’hygiène strictes, appliquées de façon rigoureuses, ont été mises en place. M. Bodnar, l’instigateur du Frigo des ratons, encourage la population à suivre ses traces et à reproduire son concept. Le frigo a d’ailleurs été pensé de façon ergonomique; il peut ainsi être facilement reproduit, avec peu de moyens, dans un environnement extérieur commun. Depuis peu, un second frigo a vu le jour, le Frigo des écureuils gourmands. Allez, on emboîte le pas à cette brillante idée qui fait place à la collaboration et l’esprit de communauté!

Je dois dire que je suis agréablement surprise (et ho combien heureuse) que ce projet fonctionne aussi bien dans une ville comme Montréal, sans grabuge et dans le respect.

 

Montréal Houblonnière

Si vous ne le saviez pas déjà, une bière collaborative sera brassée pour le 375 ème de Montréal en 2017. Montréal Houblonnière, c’est beaucoup plus qu’une simple bière. Il s’agit plus précisément d’un projet de verdissement qui a pour but de contrer les îlots de chaleur à Montréal, et de favoriser l’agriculture urbaine ainsi que la participation citoyenne. Les résidents de Montréal, les brasseurs ainsi que certains centres majeurs de la ville tels que le Jardin Botanique ou encore le Palais des congrès de Montréal ont été invités à prendre part à un projet commun. Ces divers acteurs ont ainsi été amenés à cultiver du houblon sur les façades extérieures composant leur lieu de résidence ou d’activités, sous la formation, la supervision et un suivi de la part de Montréal Houblonnière. Une importante récolte dudit houblon est prévue pour 2017. Les différentes brasseries participantes* produiront une bière sur la base d’une même recette élaborée en collégialité, mais avec des houblons provenant de leurs quartiers respectifs.

Publicité

Montréal Houblonnière offre aussi l’occasion aux citoyens de Montréal d’en apprendre davantage sur la culture du houblon par l’intermédiaire de conférences ou encore des informations diffusées sur sa page Facebook. Montréal Houblonnière représente ainsi un acteur important en termes d’éducation, de croissance et rayonnement de la scène brassicole au Québec. Longue vie à ce beau projet!

*Liste des brasseries participantes : Ma Brasserie, Brasserie Harricana, Benelux, Broue Pub Brouhaha, HELM Microbrasserie, Isle de Garde, Les Sœurs Grises, L’Espace Public, Réservoir.

Votre bouclette gourmande… et engagée, Mélanie Guénette-Robert

Crédits photos: Le Marché des Éclusiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page