Arrête d’avoir peur capitaine!

sailboat-1149519_960_720 Y’a eu pas mal de remous dans ta vie dernièrement hein ? De grosses vagues même. T’as été happée sans avertissement par l’océan de tes sentiments, pis la vie en général. Tu savais plus trop où donner de la tête et pour éviter le naufrage, t’es allée te terrer sur l’île la plus proche. L’île du confort.

T’as pris du temps pour toi. C’était vrai…au départ. T’avais besoin d’une sortie d’urgence, de t’accoster au port un petit moment. Question de reprendre des forces, d’éviter la catastrophe. Mais le problème, c’est que t’es restée là, immobile. T’as pas remis le bateau à l’eau. T’es restée collée là.  Pourquoi? Parce que t’avais peur. Non, parce que TU AS PEUR. Peur de tout et de rien à la fois, mais surtout peur de toi. De tout ce que tu pourrais ressentir à nouveau si tu reprenais le gouvernail. T’as peur de ramer à contre-courant encore une fois. De perdre le long fleuve tranquille que t’as fini par trouver.

beach-731136_960_720T’as pris une pause, c’est correct, t’as le droit, tout capitaine doit se reposer de temps à autre pour bien finir le voyage. Mais ça fait longtemps que ta pause est finie. T’es restée sur le neutre sur la terre ferme, en te tenant loin…bien trop loin du rivage de peur de te noyer. T’as débarqué du bateau complètement. Sans t’en rendre compte. T’avais l’impression d’avancer sur un fleuve, mais t’étais même plus à bord. T’étais sur le sable fade d’une île sans attraits. Tout ça, c’était un mirage au final.

T’as laissé le mirage te briser. Parce que lui aussi en était un à te faire miroiter des mensonges.  Tu l’as laissé t’enlever ton trésor. Tout ce qui faisait de toi…toi. L’esprit d’aventure et l’amour de la pêche qui te caractérisaient si bien ont sombré dans l’oubli en même temps qu’il est parti aborder une autre capitaine.

water-828746_1920

Publicité

Respire un grand coup. Domine ta peur de l’eau et ne laisse pas un petit crabe t’empêcher de vivre le plus grand des voyages. Ça va bien aller. Ce sera pas toujours ensoleillé, l’orage peut même parfois menacer l’expédition, il y aura des creux de vagues, des tempêtes, mais il y aura aussi des paysages sans pareils, des expériences uniques et de belles anecdotes à raconter à ton retour. Et qui sait, peut-être y trouveras-tu un capitaine à ta hauteur cette fois.

Prête ? Saute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page