Sara : La peur du loup #1

 

L’auteure Annie Lemieux-Gaudrault a visé juste en présentant trois femmes fortes s’affranchissant de toutes leurs craintes pour mieux avancer. La peur du loup, c’est Sara, Élise et Marie, trois amies très différentes qui auront chacune un défi à relever, un loup à combattre.

photo-7Le premier tome de la série nous présente Sara. La vie de Sara n’est pas du tout comme elle se l’imaginait. Avocate dans un grand cabinet de Montréal, elle se retrouve plus souvent qu’autrement avec les dossiers peu intéressants du bureau. Et sa vie personnelle? Elle prise dans une relation qui ne va nulle part. Elle décide de prendre le taureau par les cornes lors d’une soirée bien arrosée avec ses amies et d’affronter son loup à elle. Sara partira à la chasse des dossiers les plus captivants au bureau et mettra de l’ordre dans sa vie personnelle.

On tombe en amour avec ce personnage fort. Une femme carriériste comme il y en a tant dans nos vies, mais que l’on retrouve si peu dans la littérature. Sara décide de mener sa vie comme bon lui semble et affronte, non sans crainte, ses collègues et patrons fortement machistes.  C’est d’ailleurs le personnage le plus féministe du trio. Elle est un peu étourdissante parfois, mais son énergie est contagieuse.

Cette énergie est malheureusement brimée par la difficulté à bien comprendre la construction du livre. Il faut un certain temps d’adaptation. Le tout est divisé par des dates et journées précises, voire même des heures, et celles-ci ne sont pas toujours dans l’ordre. Les aller-retour entre certains moments sont quelques fois très mélangeants. Il m’a fallu une trentaine de pages pour m’y adapter.

Publicité

La complicité des personnages est vraiment palpable et ils sont tous bien étoffés. Même ceux que l’on ne voit qu’une ou deux fois. C’est peu dire sur le talent de l’auteure.  Annie Lemieux-Gaudrault a une plume qui se rapproche de celle de Sophie Kinsella. Son écriture est légère, amusante et donne l’impression que tout est possible. Quand je dis tout, vraiment tout.

Sara nous insuffle du courage. À la lecture, on apprend que pour changer les choses, il ne faut pas nécessairement changer de vie. Sara est insatisfaite professionnellement, mais adore son cabinet. Que fait-elle alors? Elle ose confronter les gens, aller de l’avant et risquer de brusquer certaines personnes. Parfois, le changement n’est pas le lieu, mais soi.

la peur du loup
La peur du loup, 
c’est un livre bonbon où l’héroïne est en plein contrôle de sa vie, qu’un homme la partage ou non avec elle. Excellent format de 232 pages, quoi qu’on en prendrait peut-être un peu plus. Dites-vous que même si le prochain tome porte sur Élise, il sera possible de suivre l’histoire de Sara en parallèle.

Quel est votre loup à vous?

0725c265a859c2eca53acfb4ced1e9deVerdict : Boucle bon

Publicité

Note : 7.5/10

Parution: septembre 2014

Genre :  littérature québécoise, chick-lit

Éditions :  Libre Expression

Collection: La peur du loup

Publicité

Prix:  Papier 24,95 $ | Numérique (epub) 14,99$ 

Légende: Médiocre – 1 à 3 | Bof-Passable – 4 à 5 | Bon 6 à 7 | Excellent 8 à 9.9 | Parfait – 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page