Dans mon Chromecast cet automne!

Je sais pas pour vous, mais depuis que j’ai découvert Chromecast, ma relation avec la tévé est plus la même. À c’t’heure, même pu besoin d’avoir le câble pour écouter tes séries préférées. Suffit d’un peu de WiFi et d’un soupçon de câble HDMi, et c’est réglé. Ton écran d’ordi est maintenant ton écran de télé. ÇA SYNCHRONISE AVEC NETFLIX PIS TOUTE! Ok, j’arrête. Le but c’est pas de faire la promotion de Chromecast, mais bien de ce qu’il peut vous apporter cet automne. Je vous ai sélectionné quelques produits culturels qui mériteront votre attention pendant la saison orangée (surtout avec des pantoufles de phentex pis un potage).

Full House

Saviez-vous que les jumelles Olsen n’ont pas été célèbres que pour leurs escapades de soeurs autour du monde avec des chandails bédaines? Non, avant ça, dans leur état post-foetus, elles ont incarné Michelle Tanner, la benjamine du clan de Full House.  Trois adultes, trois enfants, et des situations du quotidien qui goûtent légèrement la nostalgie. Pour voir les années 80 et 90 à leurs paroxysmes (ayoye, une coupe Longueuil pas ironique!), suffit que de peser su’ play sur un compte Netflix près de chez vous. En plus, si tu te claques les huit saisons, tu pourras apprécier le spin-off de la série qui met en vedette les deux filles aînées de la maison, maintenant devenues adultes, qui va arriver sur nos écrans en 2016.

fullhouse

Le nouveau show

Publicité

J’étais ben triste que l’équipe de SNL Québec ait été obligée de raccrocher leurs patins. Une chance que Radio-Canne m’a promis tout de suite après cette annonce de bouette un spin-off de l’émission à sketches à succès inspiré du Saturday Night Live américain. Les mêmes acteurs (YESSS!!!), mais pas le même concept. Un genre de making of de l’industrie du direct, de l’humour, des quotidiens de comédiens. Cet automne, c’est offert en primeur pour les abonnés Extra d’ICI Tou.tv. Pis à l’hiver, sur ICI Artv.

Source: Radio-Canada
Source: Radio-Canada

Le rêve de Champlain

À l’automne, on dirait que j’vire tendre du patelin. J’ai envie de voir le passé, la Nouvelle-France pour être plus précise. Pendant un moment, ça a été Marguerite Volant. Ah! Ces après-midi à rêvasser devant la témérité de Laval Chevigny, joué par Normand d’Amour 20 ans plus jeune, ou bien m’extasier sur la beauté du jeu de nos plus valeureux comédiens: Véronique Le Flaguais, Gilbert Sicotte, Pascale Montpetit, Pierre Curzi, Pascale Bussières, Benoît Brière et j’en passe! Cette fois-ci, on se penche sur les traces encore bien cachées du sieur Samuel de Champlain. Pour pas trop m’dépayser, y’ont choisi le suave Maxime Le Flaguais (eille, c’est l’fils de l’autre!) pour interpréter le rôle du fondateur de Québec. Un documentaire en six temps, disponible dès là-là sur le site Web de Télé-Québec ou bien sur le portail spécialement conçu pour l’émission. On s’y rend aussi pour quelques infos supplémentaires sur ce personnage historique bien cute du pinch.

champlain
Source: Télé-Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page