Julie Gagnon, porte-parole de Nintendo Canada et maman

Julie Gagnon, mère de deux jeunes bouts d’choux et représentante canadienne pour Nintendo. Euh, wow la job! Je me suis dit que ça devait être une chouette fille à rencontrer et à raconter.

Suite à la sortie du jeu Splatoon, j’étais bien excitée de parler à Julie. J’ai bien hâte d’essayer, parce que je suis à tout jamais une enfant Nintendo. Un attachement sentimental ou une quelconque lubie? Je vais quand même céder parfois et éprouver de temps en temps  du plaisir sur d’autres consoles. En discutant avec Julie, j’ai réalisé que j’ai presque toujours eu des consoles à la maison, mais depuis que j’ai quitté la maison familiale, elles ont toujours appartenu à mes amoureux ou mes colocs! Il va falloir remédier à ça.

Boitier_Splatoon_2
Console: Nintendo Wii U TM |Date de sortie: 29/05/15 |Genre: Tir en vue à la troisième personne| Joueurs: Un à huit joueurs| ESRB: 10+ (Enfants et adultes 10 ans et plus) |Prix : 69,99$

[divider]L’ENTREVUE[/divider]

Avec ces deux jeunes enfants et sa carrière dans le milieu des communications, Julie a trouvé le moyen de combiner le plaisir et le travail. Elle est non seulement à la tête d’une petite agence de communication qu’elle a fondé, il y a une décennie déjà, et depuis maintenant 6 ans, elle est la porte-parole de Nintendo Canada. Elle revient justement du grand événement annuel E3 à Los Angeles ou Nintendo a présenté ses jeux à venir.

À LIRE | Soirée E3 au cinéma Banque Scotia

Publicité

Pourquoi Nintendo? Parce que c’est avec Nintendo que son histoire d’amour pour les jeux vidéos a commencé, lorsqu’elle était enfant. Elle se rappelle avoir regardé son grand frère jouer pendant des heures dans le salon familial. Elle trouve aussi que les jeux de la compagnie Nintendo sont plus colorés et amusants!  À ceux qui sont réfractaires aux jeux vidéos pour les enfants, Julie parle de modération et vante les bienfaits comme l’apprentissage de la coopération, de la créativité et de la résolution de problème.

Ses enfants sont encore un peu trop jeunes pour jouer, mais la porte-parole assure qu’ils joueront. On peut déjà dire qu’ils auront l’embarras du choix  avec le métier de leur mère et de leur père, qui a aussi travaillé dans le domaine. Étant curieuse, Julie ne se limite pas à Nintendo comme plateforme. Elle aime bien voir ce qui se fait ailleurs, comparer, essayer et surtout s’amuser.

_RBP0009 (1)

Julie me confie qu’avec la venue de ses enfants, on aurait pu croire qu’elle cesserait de jouer, mais elle s’est plutôt retourné vers les consoles portatives. Lors de longues nuits  passées éveillée pour des dents qui percent ou pendant les boires ou bien dans la salle d’attente du médecin et au garage. Certaines lisent, elle, elle joue!

Et la place des filles dans l’industrie? Selon elle, elles sont minoritaires, et surtout dans la gestion de projet, le marketing ou l’organisation d’événements. Très peu suivent son exemple pour se lancer dans les médias où il est difficile de faire sa place. Sa crédibilité elle l’a gagné par son expertise de joueuse. Les gens du milieu ont compris que Nintendo n’a pas juste embauché un visage féminin, mais bien une gameuse qui connait le produit!

Publicité

Vous n’avez définitivement pas fini d’entendre parler de jeux. Je me ferai porte-parole de nous, les amateurs de techno!

Il est temps de filer;  mon téléchargement de Mario Kart 7 vient de s’achever. Des heures de plaisir ce weekend avec ma nouvelle 2DS. MERCI NINTENDO!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page