Action FEMEN à la F1 : pourquoi les seins?

0 Partages

Crédit photo image vedette : Lindsay Rempel

Lorsque le premier article a été écrit sur la sortie des FEMEN lors de la F1 ma première réaction a été de me dire «quel paradoxe que d’utiliser leur corps pour dénoncer l’utilisation du corps», c’est un peu comme si je milite contre la cruauté envers les animaux et que je fais circuler une pétition sur laquelle les gens signent avec du sang de panda. Qu’est-ce qui fait que je n’ai pas embarqué ? Car on parle d’une cause qui m’a toujours tenue à cœur, le respect de la femme.

| À lire : Action FEMEN à la F1 : Mise en contexte

| À lire : Action FEMEN à la F1 : La trahision du Paradoxe

Si on décortique les faits et gestes, les deux filles de Femen Québec, ont décidé de se déshabiller et de s’écrire des slogans sur elles pour ensuite aller sur la place publique dénoncer les gestes de ces messieurs en cravates qui se complaisent à faire de l’argent et à exploiter le corps de jeunes femmes. Donc, en récapitulant, il n’y a rien qui me choque vraiment, même que je suis en accord de A à Z avec les gestes.

Publicité

Pourquoi les seins ?

Bien, la triste vérité c’est qu’on est peut-être rendus là en tant que société. Voir des seins à peine cachés à tous les coins de rue, ça ne nous choque plus, on est habitués.

Les filles avec les petites robes moulantes maquillées comme des poupées avec deux brassières pour se faire une plus grosse poitrine (je connais le truc, je l’ai déjà fait, ça marche en passant !) ELLES SONT JEUNES. Elles ne sont pas au courant de l’image qu’elles véhiculent. Je me suis demandé, qu’est-ce que je ferais si je voyais ma fille de 19 ans se préparer pour aller travailler dans jupe ultra courte et qu’elle s’étendait de l’autobronzant comme si c’était du chasse-mouche en camping ? La réponse c’est JE CAPOTERAIS.

4691764415_da2a6beee7_b
Crédit photo : Pedro fait de la photo via Flick https://www.flickr.com/photos/stereoscopy/4691764415

Pourquoi ne pas aller voir ce qui se passe réellement sur le terrain ? J’ai été servie. Le festival lui-même est un beau rassemblement mais la dernière fois que je m’étais mis les pieds sur la rue Crescent durant le week-end de la F1, j’avais 23 ans. Présentement j’en ai 34. Un petit dix ans qui m’a fait voir les choses comme je ne les voyais pas avant. Je pense que les jeunes filles qui y travaillent ne sont pas conscientes du pourquoi elles sont engagées, car confidence des plus tristes, quand j’avais 23 ans, je me disais, moi je n’ai jamais été approché pour faire ce genre de travail, je ne suis pas assez belle. Voyez-vous le degré de problème qu’elle a notre société ? Ça n’a rien à voir avec la beauté. C’est ton corps qui est exploité. Tant que tu fittes dans le small que la compagnie a acheté t’es in !

Publicité

La société doit se réveiller. Ça fait mal aux yeux. Ce sont nos jeunes femmes, nos filles, nos nièces nos futures avocates. Il y a tellement de choses que Nadine 34 aimerait dire à Nadine 23, que je ne peux m’empêcher de me dire que si on doit manifester seins nus pour se faire voir, pour que la cause soit entendue, si c’est cela que ça prend en 2015, bien merci à celles qui ont la conviction de le faire.

11108185_814538425331538_8189250017173215554_n

Une de mes grandes philosophie a toujours été, si tu ne mets pas ton manteau ou tes souliers pour aller dans la rue donner ton opinion, tu n’as pas le droit de chialer contre ceux qui le font pendant que toi tu est effoueré dans le confort de ton salon. Ce sont ces gens là, ceux qui prennent la paroles qui font qu’en ce moment tu as tous ces droits. Surtout en tant que femme.

Alors Femen vous avez ma DOUBLE B-énédiction !

Ta complice
Nadine Massie xo

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *