Couples imaginaires: une exposition coup de coeur

Crédit photo: Olivier Ciappa
Crédit photo: Olivier Ciappa

Le 17 mai prochain se tiendra la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Selon moi, une journée, ce n’est pas suffisant. Il faut lutter tous les jours contre les préjugés entourant les gais, lesbiennes, bisexuels et trans. Mais il faut bien commencer quelque part. C’est pourquoi il est important de souligner cette journée.  Pour cette occasion, une exposition extrêmement intéressante est présentée au Complexe Desjardins jusqu’au 7 juin: Couples imaginaires.

Cette présentation est l’initiative de l’artiste-photographe français Olivier Ciappa, qui en signe d’ailleurs toutes les oeuvres. Avant d’arriver au Québec, d’autres volets de Couples imaginaires ont vu le jour ailleurs dans le monde dont en France,  où le mariage et l’adoption chez les gais est encore un sujet qui entraîne de vives réactions. Pour le volet présenté à Montréal, ce sont des personnalités du milieu artistique québécois qui se sont prêtées au jeu.

En effet, comme son nom l’indique, ces personnalités forment des couples fictionnels homosexuels sous la lentille du photographe Ciappa. Certaines personnes sont réellement gaies, mais plusieurs ne le sont pas. Malgré cela, leurs élans de tendresse, leurs sourires et leur affection débordent d’authenticité. L’amour ne semble pas figé ni irréel. L’artiste a réussi à créer des scènes véritablement touchantes et réalistes. Étant moi-même très interpellée par la cause des LGBT dans ma vie personnelle, regarder ces photographies m’a donné les larmes aux yeux.  Même en sachant que ces gens n’étaient pour la plupart pas réellement en couple, je n’ai pu m’empêcher de ressentir de vives émotions. Il est si rare que l’on représente l’amour homosexuel dans toute sa beauté, sans artifice ni volonté de choquer.  En vérité, il arrive trop peu souvent qu’on montre l’amour  entre personnes de même sexe, point.

Crédit photo: Olivier Ciappa
Crédit photo: Olivier Ciappa

De plus, les différents sujets de ces photographies, des acteurs, des journalistes, des écrivain(e)s, des humoristes, des chanteur(euse)s, sont très diversifiés. On remarque une réelle volonté de montrer la communauté gaie dans toutes ses facettes. On y voit autant des jeunes couples que des personnes d’âge mûr, des parents et des personnes de différentes nationalités. Mes photographies favorites: celle de Micheline Lanctôt et Andrée Lachapelle ainsi que celle entre Évelyne de la Chenelière et Florence K. Magnifiques.

Bref, je vous invite fortement à aller admirer cette exposition qui fait partie du projet « Les alliés s’exposent », qui comprend également un volet au Musée des Beaux-Arts de Montréal.  En plus d’être pertinente et visuellement inspirante, Couples imaginaires est présentée gratuitement. Aucune excuse pour la manquer.

Publicité

Un jour, très bientôt je l’espère, l’homophobie et la transphobie seront choses du passé. D’ici là, continuons d’éveiller les esprits avec de telles initiatives.

L’exposition Couples imaginaires est présentée au Complexe Desjardins, du 12 mai au 7 juin 2015.

Crédit photo: Olivier Ciappa
Crédit photo: Olivier Ciappa

Amélie Lacroix Maccabée

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page