Célébration de votre MOI pour 2015

keep-calm-and-love-moi-77La nouvelle année est débutée depuis plusieurs jours déjà! D’habitude, mon bilan est fait avant Noël. Il est épinglé sur le frigo avec les objectifs à venir pour la prochaine année. Je ne veux pas dire que je suis une freak de l’organisation et du temps, mais il se trouve généralement juste à côté du plan, à l’échelle, de la maison, que j’ai dessiné, accompagné de mes temps d’évacuation des 3 dernières pratiques de feu que j’ai effectuées. Non mes voisins ne me trouvent pas folle du tout!

2014 s’est terminé trop vite. J’ai manqué de temps pour faire mon bilan. Je suis allée chercher du lait un matin et quand je suis revenue, on était 35 à crier dans un appartement «5-4-3-2-1 Bonne année… !»

De routine, j’ai une grande annonce à faire à chaque jour de l’an. «Cette année, chers amis et famille, je vais concentrer mes efforts sur… » «Cette année je commence tel projet… » Mais cette fois, je me suis contentée de faire un décompte et de me laisser guider. Je ne dis pas que je me laisse aller à la dérive et que, quiconque me ramasse m’aide à retrouver mon chemin vers une taverne obscure. Au contraire. J’arrête simplement d’essayer de tout contrôler. Je me fixe des objectifs personnels, mais je laisse la vie me surprendre.

À date ça fonctionne! Je suis allée me louer des DVD, (oui je suis une de celle qui fait encore vivre l’industrie du DVD) et je suis ressortie de là avec une contravention de stationnement! SURPRISE! Non mais, comme si je m’y attendais!?

Je blague. La raison pour laquelle j’abandonne le contrôle, c’est que je réalise à quel point, au fond, même si on veut diriger notre vie, on ne réussit pas tel que prévu. Bien sûr, nous naviguons dans les balises pré-établies. Y’a une limite à abandonner le contrôle. Si je me donne pour but d’écrire un livre et que je me ramasse à travailler chez «Jos Taco», à fumer du pot avec mes nouveaux amis Mexicains en chantant du Bob Marley comme une défoncée, je vais avoir abusé de la notion «se laisser guider par la vie».

Publicité

Mais penser que l’on va pouvoir tout prévoir, désolé c’est impossible. C’est un peu ce que 2014 m’aura appris. J’ai complètement dérogé du plan d’origine.

Se laisser surprendre, je crois que c’est le meilleur moyen de ne pas être déçue. D’ailleurs, j’essaye tout autant d’éliminer la déception, car je suis l’être la plus déçue du monde. Je peux être déçue mille fois dans une journée. Je vais au dépanneur et je suis déçue parce qu’il n’y a pas de cloche à la porte, ou que la caisse ne fait pas «ding!» ça te donne une idée?

La seule chose que j’ai à fêter en ce début Janvier, c’est que je suis moi. Être moi, c’est pas rien. Au lieu de faire un bilan, j’ai donc décidé de célébrer mon MOI.

Je vous invite à faire une liste de ce que c’est être moi. Pas en étant moi, moi, Nadine. Moi en voulant dire vous! Vous pigez!?

Je vous donne une idée de liste:

Publicité
  • Moi et mes qualités: (une qualité que l’on vous répète souvent, une recette, un proverbe que vous dîtes, peu importe…)
  • Mes atouts et talents au travail, ce que je réussis les doigts dans le nez: (votre talent naturel)
  • Ce que je peux réussir avec un peu plus d’effort: (un talent que vous auriez si vous étiez moins paresseuse!)
  • Ce que je pourrais réussir si je pratiquais ou si je prenais un cours: (un truc à réussir si vous étiez encore moins paresseuse que l’autre point d’avant!)
  • Ce que j’offre aux gens qui m’entoure: (ce que vous donnez intentionnellement à vos proches. Écoute? Réconfort? Pourquoi vous vous appelleriez vous-même si vous aviez besoin d’aide?)
  • Ce que j’ai réussi et dont je suis fière en 2014: (Là, ne vous gênez pas! Ne soyez pas modeste, c’est votre liste. Même si vous avez participé de loin à un projet, vous y avez participé qu’on ne vous remercie ou pas. )

En énumérant ce que ça veut dire et tout ce que ça implique être moi, je pense que vous allez voir à quel point on ne se félicite pas assez souvent.

Des fois, une tape dans le dos de moi à moi, ça aide à remettre la montre à l’heure et à se dire «wow! Je suis tout ça? Je peux faire tellement de choses.»

Ça peut peut-être aider celles qui ne se sont pas fixé des buts trop précis, à se donner un objectif ouvert à la surprise en 2015. Qui sait?!

J’espère que votre célébration d’être MOI va vous donner le goût d’être encore plus moi. Faîtes-le et quand vous allez voir le résultat de tout ce que vous êtes, ayez une petite pensée pour moi. Oui là je parle de moi, moi. :)

Bonne célébration!moi2015

Publicité

Nadine Massie xox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page