Pouvez-vous, s’il vous plaît, foutre la paix à mon corps?

Ce matin, pendant que je gambadais joyeusement sur les Internets, j’ai été interrompue par une ineptie grosse comme un Boeing . Ma petite vigie virtuelle matinale s’est brusquement transformée en crise de nerfs intellectuelle.

Je suis généreuse, je vous partage la nouvelle lue sur StylistQuébec.

Cliquez sur l’image pour