Caps d’acier & Talons hauts: une chick-lit inhabituelle

Dans un vaste bassin de roses, de paillettes et d’amour à saveur hollywoodienne, Johanne Pronovost propose une chick-lit traditionnelle mais qui explore un univers tout nouveau pour le genre. Caps d’acier & Talons hauts surprend et est une lecture parfaite pour l’été.

caps-dacier-et-talons-hauts_lowres

Si son titre rappelle étrangement le Soutien-gorge rose et veston noir de Rafaële Germain, la comparaison s’arrête ici. Il est clair que certains schèmes habituels de la chick-lit s’y retrouvent, mais Caps d’acier tire bien son épingle du jeu.

Après s’être perdue entre deux gallons de peinture dans la quincaillerie où elle travaille, Élizabeth Morin n’a qu’un but en tête : reconquérir son chum Lou. Comment s’y prend-elle? En se faisant embaucher chez Côté Cour Côté Jardin, le lieu de travail de son copain.

L’auteure nous fait pénétrer dans l’univers de l’aménagement paysager. Un domaine peu exploité dans ce genre littéraire. Je vous avouerais que j’étais quelque peu sceptique au début de ma lecture. Est-ce que le langage cru qui nous était promis en vaudrait la peine? Serait-il agressant? Est-ce que ce nouveau domaine nous donnerait la même rengaine habituelle de la chick-lit?

Publicité

Bref, cela faisait beaucoup de questionnements pour ce livre de 344 pages, mais, coup de théâtre, malgré un lent début, ce roman se lit en un instant. Léger à souhait, il nous propose de belles surprises et une histoire simple, légère et très réaliste. Le genre d’amour que vit Lilibabette (vous comprendrez à la lecture), arrive tous les jours. Toutefois, le récit n’en devient pas pour autant banal. C’est une histoire qu’on aimerait bien vivre.

Johanne Pronovost nous offre des personnages chaleureux, réconfortants, et que l’on pourrait bien connaître dans nos propres vies. Lilibabette est une femme de caractère, délurée, mais aussi très près de ses émotions. Le seul bémol que l’on pourrait donner aux personnages? Certains manquent de profondeur, et ce n’est pas ici que vous trouverez des psychologies complexes.

Lire Caps d’acier et Talons hauts, c’est faire la rencontre de la tornade Élizabeth qui ne laisse personne indifférent. C’est aussi une lecture parfaite pour l’été. Elle manque parfois de substance, mais elle est très rafraîchissante.

Éditions Demortagne
Éditions Demortagne

Les Éditions de Mortagne ne se trompaient pas, Caps d’acier et talons hauts est «totalement différent, simple et vraiment charmant!»

Oh, même si je ne peux en dire plus, vous voudrez toutes un Francis dans votre vie après lecture! Du moins, moi j’en veux un!

Publicité

Verdict : Boucle rafraîchissant

Note :  8/10

Genre : Chick-lit

Éditions : De Mortagne

Prix :  22,95 $ (Papier) 17,99 $ (Numérique)

Publicité

Twitter : @AlexePhilibert

Pinterest : @HockeyMiss23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page