Comment l’oublier !?

Quand j’étais petite je passais ma vie à fabuler des mondes irréels. Je rêvassais. TOUJOURS. Le nombre de fois que je me suis mariée et divorcée avec Joe McIntyre ! Il me doit encore beaucoup d’argent d’ailleurs…

Trêve de plaisanterie, ma vingtaine a été parsemée d’aventures intenses et rocambolesques. (Rien de bien surprenant si je m’auto-divorçais moi-même à 13 ans.)

Donc pour toi chère bouclette, oui toi, la fille qui a le cœur gros comme une rivière au printemps, toi qui a tout donné ce que tu avais dans une relation qui t’as mené à CLIQUER SUR CET ARTICLE, j’ouvre mon coffre de cèdre de mauvais souvenirs pour te venir en aide.

Premièrement, je dois avouer qu’ouvrir ce coffre là, ce n’est plus dur à présent. La dernière fois que j’y ai déposé une mauvaise histoire et des pleurs tachés de rejet, une odeur nauséabonde s’en dégageait. Mais aujourd’hui ? Ça émane les vieilles affaires sans importance. Un mélange de romance et de boules à mites, beurk ! Comme quoi, tout fini par passer.

Publicité

En ouvrant le coffre, tout était encore là. Rien n’a bougé. Des restants de larmes pour un animateur radio locale de l’Outaouais, un amour du secondaire qui a bien vieilli même après tout le malheur que j’ai pu lui souhaiter (faut croire que j’ai vraiment des pouvoirs limités pour jeter des sorts), mon on and off qui ne s’est jamais officiellement terminé, j’ai juste quitté la ville, et un urgentologue qui a fini par marier TOUT le contraire de moi ha ha !! Bonjour, mes vieilles cochonneries, je ne m’ennuyais pas !

Mais comment ai-je fait pour surmonter toutes ces épreuves ? FACILE, j’ai des supers trucs ! Autres que faire remorquer sa voiture à la scrap ou fermer son compte Vidéotron en disant «oui, c’est bien cela, on déménage hors du pays!» Ça c’est pas gentil, mais j’y ai quand même déjà pensé…Oups !

1-Pleurer 4 jours sans arrêt. Faut sortir le méchant. Comme dirait ma grand-mère, «les petites filles propres ça ne garde pas ça en dedans.» On se remémore le début, tout ce qui fait mal au plus haut point. Le premier regard, la première crème glacée, le premier baiser, la première chicane suivie de la première réconciliation. La première fois qu’il a pleuré en te confiant son plus gros secret ainsi que tous les projets que vous n’aurez jamais la chance de réaliser ensemble! Faut que ça élance comme une grande aiguille dans la colonne vertébrale quand t’es pas gelé. Quand t’as une pause sécheresse tu mets LA chanson qui te fait penser à lui, pluie dans ton cœur garanti !!! Besoin d’aide extérieure ? On cuisine un plat extra-oignon que l’on coupe en gardant les yeux bien ouverts, tout en se répétant qu’on va manger le dit repas bien seule. Agrémenter la partie dégustation avec un film comme The notebook ou un bon vieux Légendes d’automne pour bien s’achever.

2-Une fois bien vide d’émotion, on reconstruit cette personne qui est pâle et amaigrie dans le miroir. C’est la semaine officielle des plaisirs superficiels. Un nouveau look chez la coiffeuse, une pédicure, un vêtement. Je conseille de prendre une pause quand on se met à penser aux solutions extrêmes du genre chirurgies esthétiques. Contacte ton amie la plus hippie, qui, selon moi, saura te calmer de ce côté avec des phrases comme « bien voyons dont, tes seins sont parfaits, regarde les miens ça fait 4 enfants que j’allaite plus celui du voisin dans cette coopérative, et quand je vais au jardin communautaire, je me promène fièrement pas de chandail, la nature nous a fait comme cela, c’est ça la beauté. Vas-y touche-les…»

3-Maintenant le HATE ! Là, on est en furie. On se rappelle toutes les mardes qu’il nous a fait subir. La fois qu’il t’a planté seule quand vous vous êtes chicanés à cause de LUI au centre-ville et que t’es revenue à pied sous la pluie pour «dé-pomper», et quand tu marchais t’as fini par te dire, «je vais faire une adulte de moi-même et m’excuser en rentrant.» Quand t’es rentrée, il est parti à rire dans ta face en te disant « et tu pense que moi j’ai à m’excuser !?» ON LE DÉTESTE ! Son christie de chandail bleu qui lui donnait un look de BS, les bruits qu’il fait en dormant, son haleine du matin, TOUT ! Ensuite on s’emplit une semaine complète de soupers de filles, qui vont, elles aussi, en rajouter sans aucune difficulté.« C’est comme s’il t’éteignait, t’étais plus la même, moi je le savais que c’était un con…! »

Publicité

4-Revenir sur le marché. Recommencer à fréquenter les gens. Coucher avec son meilleur ami, n’est pas une option. C’est méchant pour rien puis ça te prouve à toi-même que t’essaie encore de lui faire mal, donc t’es toujours au point de départ. En plus, quel genre de meilleur ami fait ça ? L’équivalent de s’envoyer l’idiot du village. On s’ouvre aux propositions, aux rencontres, on efface tous les anciens messages texte. SURTOUT pas de rechute quand t’as bu. Si tu sens que tu vas flancher, bois moins ou donne ton cellulaire à ton amie. Évite de retourner à 4 jours de pleurs ! Appelle ta mère qui va te sortir un classique « un de perdu 10 de retrouvés !» Merci maman, tant qu’à ça, traite-moi donc de traînée…

Il est à noter que ce sont bel et bien des niaiseries qui font du bien à lire et que si la peine est trop intense, l’aide existe et il ne faut pas rester seule. Il y a toujours quelque chose qui nous attend. Lève la tête, t’es belle et t’as la vie devant toi. Au pire, achète-toi des chats et déménage dans un petit appartement incongru !

Bon, il est temps pour moi de mettre le feu à ce coffre ! Bonne chance :)

Nadine Massie xo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page