À cause des garçons : un roman irrésistible

Lors d’une de mes virées quasi hebdomadaires à la bibliothèque de mon quartier, je suis tombée sur un livre québécois qui avait attiré mon attention lors de sa sortie il y a quelques mois : À cause des garçons de Samuel Larochelle. Ce roman, le premier de l’auteur qui est aussi journaliste et blogueur, est tellement charmant que je l’ai lu en trois jours.

bibliothèque2

À cause des garçons raconte l’histoire d’Émile, un jeune homosexuel de 20 ans, qui, après ses études collégiales en photographie, décide de quitter la Gaspésie de son enfance pour découvrir Montréal. Un de ses premiers objectifs en déménageant seul dans la métropole est de rencontrer son premier amour, la Gaspésie lui ayant offert peu côté cœur. Arrivé à Montréal, il se dégote un emploi ennuyant à la Bourse et s’inscrit sur un site de rencontres qu’il fréquentera avec un peu trop d’assiduité dans l’espoir de trouver la perle rare parmi tous les navets qui peuplent « les Internets ». Ses recherches le pousseront à rencontrer de nombreux prospects qui se transformeront parfois en amitiés durables ou en désastres monumentaux.

Cette histoire, c’est aussi celle d’un jeune homme troublé par le décès de son père, photographe de renom, dans des circonstances accidentelles. Une absence qui le rapproche davantage de mamma, mais qui ébranlera sa confiance en son talent de photographe. Son amitié indéfectible pour Lilie, son amie d’enfance restée sur le bord de l’eau, et celle pour Clara, habitant à Montréal, l’aideront à traverser les petits et les grands obstacles qui se mettront en travers de son passage.

gaspésie

Publicité

À cause des garçons, c’est un roman simple, mais extrêmement touchant. Racontant les premières fois avec sensibilité et honnêteté, le récit de ces amours tourmentés est un bonbon de lecture. Le ton utilisé par le narrateur pour raconter ses pensées et son quotidien est drôle, mignon et très ancré dans la jeunesse actuelle. Avec son vocabulaire accessible, rempli d’expressions québécoises, mais sans répétition, ce premier effort se lit comme un charme. L’histoire de recherche amoureuse s’éloigne des typiques livres romantiques par son réalisme et par la richesse du personnage principal.

samuellarochelleCe personnage, Émile, donne réellement son souffle au roman. Il est angoissé, peu sûr de lui et impulsif, mais on donnerait tout de même beaucoup pour l’avoir comme ami. Malgré que l’homosexualité du personnage occupe une grande place, j’ai également beaucoup aimé le fait qu’elle n’est pas présentée comme un obstacle ou une remise en question, comme c’est souvent le cas dans le récit de jeunes gais. Seul petit détail qui m’a accrochée : l’opinion du personnage sur la bisexualité manque d’ouverture d’esprit, mais c’est très minime dans le bonheur que j’ai eu à lire ce bouquin. Samuel Larochelle est un auteur dont je suivrai la carrière avec attention, car sa première publication est particulièrement prometteuse. Bonne lecture!

À cause des garçons de Samuel Larochelle, Éditions Druide, 2013, 255 pages, 22,95 $

Connaissez-vous un livre du même type à propos d’une jeune lesbienne ou d’une bisexuelle? Ça m’intéresserait grandement!

Amélie Lacroix Maccabée

Publicité

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page