Série noire : ton lundi soir s’est amélioré

Vincent-Guillaume Otis et François Létourneau interprètent Patrick et Denis dans la nouvelle émission Série noire sur les ondes de Radio-Canada les lundis à 21 h depuis le début janvier. Ils y incarnent deux trentenaires à la maturité très discutable ayant écrit une série télévisuelle sur le monde de la justice et du crime. Leur série, hyper-mauvaise et irréaliste au possible a été démolie par les critiques. Les deux scénaristes voient ce projet comme un échec qu’ils ont bien hâte de mettre derrière eux.

Source: Google images
Source: Google images

Pourtant, malgré sa piètre qualité, leur série La loi de la justice est renouvelée pour une deuxième saison étant donné les hautes cotes d’écoute. Découragés, les deux hommes pensent refuser l’offre, mais réalisent que s’ils connaissaient mieux le milieu duquel ils parlent, leur série serait probablement meilleure. Ils sont la risée du Québec et se sont fait de nombreux ennemis lors de la diffusion de la première saison, mais plongent tout de même. Ils décident donc de faire une deuxième saison et c’est l’écriture de cette saison que raconte Série noire dans un décor hivernal montréalais.

Source: Google images
Source: Google images

Ne reculant devant aucune stupidité imprudente, ils s’embarqueront dans toutes les mésaventures les plus dangereuses et désastreuses afin de connaître le milieu de l’illégalité, du risque et de la prostitution. Cela leur permettra aussi de rencontrer des personnages comiques ou étranges dans les lieux les plus glauques. À travers l’écriture de la première saison, ces deux égocentriques, ne pensant qu’à eux et leur série, ont perdu l’amour de leurs conjointes. Judith (Édith Cochrane), la conjointe de Denis des onze dernières années, se met ainsi à flirter avec l’homosexualité avec son amie. Léa (Caroline Bouchard), l’ex de Patrick, n’en peut plus d’entendre parler de cette série et ne veut plus rien savoir de lui. Prêts à tout pour avoir de l’inspiration pour leur écriture, Denis et Patrick commenceront aussi à manipuler leur entourage, prouvant une fois de plus leur incroyable narcissisme.

Série noire est une série pondue par les mêmes auteurs que la très populaire émission Les invincibles : Jean-François Rivard et François Létourneau. Elle y ressemble aussi beaucoup dans la nature des personnages. Celui de Denis ressemble à s’y méprendre au P-A des Invincibles. Les personnages sont stupides et loufoques et leur vie est remplie d’absurdité. Ceux qui avaient aimé les aventures des quatre trentenaires, il y a quelques années, aimeront probablement Série noire. Vincent-Guillaume Otis et François Létourneau sont excellents en scénaristes en manque d’inspiration. La narration mi-sérieuse mi-moqueuse de Bernard Derome et la musique kitsch rendent la série encore plus rigolote.

Source: Google images
Source: Google images

Plusieurs personnages entrevus lors des deux premiers épisodes semblent particulièrement intéressants dont celui de Jean-Guy (Guy Nadon),  comédien dans La loi de la justice, un  homme aux répliques cinglantes et expert en salons de massage. La masseuse, interprétée par Anne-Élisabeth Bossé, et Marc Arcand (Marc Beaupré) ajoutent du piquant à cette série. D’autres ne sauraient tarder.

Publicité
Source: Google images
Source: Google images

Série noire provoquera fous rires et incrédulité chez les spectateurs. Lorsqu’on regarde cette dernière, il faut abandonner son sérieux au garde-robe. Il faut se laisser prendre au jeu de ces deux hommes hilarants. Il faut aussi savoir prendre les évènements avec légèreté  et ne pas questionner le manque de réalisme de leurs incidents. Cette série est accrocheuse et captivante par son humour absurde, ses personnages originaux et ses aventures sans queue ni tête. Pour ceux qui auraient manqué les deux premiers épisodes, ils sont disponibles sur http://www.tou.tv/.

Amélie Lacroix Maccabée

[email protected]

http://http://l-art-sauvera-le-monde.tumblr.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page