Pouvez-vous lire ce titre?

téléchargement

« L’analphabétisme décrit l’incapacité à utiliser la lecture alors que le terme littéracie en évalue la capacité»

Fondation Des Mots d’espoir

Ce matin, vous avez peut-être croisé une des 800 000 personnes analphabètes  entre 16 et 65 ans du Québec. Votre voisin en est peut-être un. Ce petit garçon ou cette petite fille le sera peut-être aussi. Au Québec, près de 49 % de la population (Entre 16 % et 65 %) ont de la difficulté à lire. Vous avez bien lu. QUARANTE NEUF.

Il n’y a ni de mauvaises ni de bonnes causes pour expliquer le phénomène. Seulement des contextes sur lesquels nous avons du contrôle ou non. En voici quelques-uns :

  • Faible scolarisation des parents;
  • Échec et décrochage scolaires, beaucoup n’ayant pas terminé leurs études secondaires;
  • Conditions de vie difficiles, incluant la pauvreté;
  • Troubles d’apprentissage tels que la dyslexie, la dysorthographie, etc.;
  • Hausse des critères d’embauche et des technologies dans les milieux de travail.

Les conséquences de l’analphabétisme sont nombreuses: chômage, faible confiance en soi, sentiment d’isolement (surtout à l’ère où internet fait partie intégrante de nos vies), emploi de qualité inférieure, non-valorisation de la lecture et retransmission intergénérationnelle de l’analphabétisme, etc.  C’est assez énorme dans une province comme celle du Québec, considérant que nous avons la chance d’avoir accès à une bonne éducation. (Peu importe ce que vous en dites, plusieurs n’ont pas accès à des écoles contrairement aux Québécois.)

C’est pourquoi je trouve important de donner la lecture en cadeau. En fait, nous devrions le faire à l’année longue, mais peut-être que Noël, qui est une période de partage, touchera un peu plus de coeurs.  La lecture réchauffe les coeurs, élève l’esprit et comble un vide. Elle permet de grandir en tant qu’humain, de développer notre esprit créatif, argumentaire, et nous apprend plus que l’on pense.

Publicité

Comment faire? Simple, il existe plusieurs façons de donner la lecture en cadeau :

  1. Vous pouvez participer au projet « La lecture en Cadeau» en vous dirigeant dans une des 145 librairies participantes, achetez un livre jeunesse neuf et demandez votre trousse de don ;
  2. Faire un don en argent en ligne ou dans un lieu de collecte ;
  3. Vous impliquer au sein de la fondation ;
  4. Parrainer quelqu’un de votre entourage ;
  5. Offrir des livres aux plus démunis (Plusieurs organismes existent.) ;
  6. Laisser un livre à un itinérant ;
  7. Et pourquoi ne pas faire cadeau de vos livres usagés qui prennent poussière dans votre bibliothèque à une famille, ou un jeune, voire même un adulte, de votre entourage  et de les encourager en discutant de ceux-ci avec eux.

Plusieurs possibilités, pour un résultat unique : Aider. Aider ces gens qui en ont besoin. Pousser nos jeunes à aimer la lecture. Aider ces familles qui manquent de ressources. Aider notre société.

Dans cette mer de causes importantes, où il est bien vu de s’associer à celles-ci, trop souvent nous oublions celle de l’analphabétisme, qui pourtant est aussi importante que les autres. Elle ne s’attaque peut-être pas à la santé physique, mais elle devient une maladie «sociétaire», un frein à la vie social, un monstre en attente au niveau mental.

sans-titre1

Donnez la lecture en cadeau, car cela cultive l’âme et ne coûte rien.

Publicité

N’est-ce pas ça l’esprit du partage?

Donnez!

 

Pour me suivre/contacter 

Twitter

Publicité

Pinterest

[email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page