Nadine Massie

0 Partages

C’est avec les yeux pleins d’espoirs et une attitude de «moi ça me prendra pas beaucoup de temps à me rendre au top», que je suis sortie diplômée de l’École Nationale de l’Humour en 2006. J’étais jeune, innocente et j’avais un caractère de feu. En gros, je ne me prenais pas pour un seven up !

7 ans plus tard, je commence à me tailler une place dans ce milieu, je commence à faire mes preuves, à gagner une certaine crédibilité ainsi qu’un certain respect de mes pairs et du public. Je fais toujours partie de la relève, mais je suis nettement mieux outillée que je l’étais à l’époque où je pensais tout savoir.

Publicité

J’ai appris à apprivoiser mes défauts et à m’en servir comme des qualités. J’ai tout simplement appris à me connaître et à m’aimer telle que je suis.(Bon là, (soupir), je ne dis pas qu’il faut s’aimer comme on est et ne plus jamais chercher à s’améliorer, S.V.P. Cherchez-moi pas déjà !)

nadbouclesoleil

J’ai fait partie du Girly Show. Ce spectacle composé de 4 filles humoristes, que nous avons fondé, écrit et joué. Il y a eu 3 versions de ce spectacle, 3 années au Zoofest , 5 années de tournée au total et pleins d’incroyables contrats avant que l’on décide de «tirer la plug», ou pour respecter la thématique ici présente, de «boucler la boucle.» Une merveilleuse aventure qui aura contribué à ma maturité, à ma croissance personnelle en tant qu’individu, en tant qu’artiste, et plus particulièrement en tant que femme. J’avais d’ancré dans le cerveau que ce n’était pas bien d’être une femme dans ce milieu. J’entendais les filles de notre collectif mentionner à chaque entrevue, «la plus fifille de la gang c’est Nadine.» Sincèrement, ça me choquait. Je voulais être comme les autres, pas différente. Je voulais fitter. Je voulais comme plusieurs autres, chausser mes espadrilles, mon t-shirt et sauter sur un stage dépeignée, pour exprimer haut et fort mes constatations.

Publicité

Ce qui n’est pas moi du tout. Elles avaient raison. Je suis la fifille de service. Je ne m’exprime pas nécessairement comme une demoiselle et je peux même me montrer assez décapante dans mes propos, mais si y’a quelqu’un qui aime la mode, les bijoux, le romantisme, les fleurs, les compliments, les soupers de filles arrosés, les frappuccinos crème fouettée ainsi que de regarder Légendes d’automne pour une énième fois afin de détester Tristan, c’est bien moi. Je suis du genre à être aussi excitée de préparer ma valise et de planifier le parcours vers l’aéroport, que de vivre le voyage lui-même. Je suis une petite fille qui découvre la vie à chaque jour. Je suis émerveillée par une couleur, un nouveau bruit, un livre, un film. J’aime le hockey parce que l’histoire de chaque joueur et leur parcours personnel me fascine…Je me fous un peu du match, je veux savoir pourquoi Eller n’était pas dans son assiette aujourd’hui. Si ça c’est pas fifille !?

Ma conclusion : essayer d’être quelqu’un d’autre, ça ne fonctionne pas dans aucune sphère de la vie. Ça ne fait que fausser les résultats. C’est s’éloigner du but à chaque jour. Quand on y pense un peu, ressembler aux autres, c’est inintéressant. C’est la singularité de chacun qui rend le monde si attrayant.

Pour cette raison, et plusieurs autres, j’embarque dans la «Boucle aventure» ! Je veux combler ce besoin d’expression. J’ai besoin que les autres se sentent importantes autour de moi. J’ai cette mission de contribuer au fait qu’une femme ait une meilleure vision d’elle-même. Oui ! Toi, chère lectrice, si ce n’est pas déjà fait, je t’ordonne à partir de maintenant de t’aimer comme tu es, dans toute ton authenticité.

Et de grâce ne va pas trouver la définition de l’authenticité sur internet. J’ai moi-même tenté de l’expérience. Je suis embarquée sur le net avec une idée en tête à 10 heures le soir, je suis tombée sur la page d’un philosophe, pour en ressortir à minuit et demi avec 8 définitions, un mal de tête et j’ai remis ma vie en question jusqu’à 2 heures du matin. Ne fais pas ça !

Nadine ;)

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *