La fin d’un début

 C’est sereine que je vous annonce mon départ de Boucle Magazine.

Vient un temps dans la vie où l’on doit faire des choix pour soi. Celui-ci en est un. Ne vous méprenez pas, j’aime mes bouclettes et nœuds papillon d’amour, j’aime Boucle Magazine à n’en plus finir. Le fait étant que je suis rendue ailleurs.

 Ailleurs dans ma tête, dans mon cœur et dans ma vie. Boucle Magazine, c’était un projet parmi tant d’autres, c’était un projet sérieux pour le fun qui ne détenait pas de date butoir. C’est une aventure rocambolesque qui a été super positive pour moi et qui m’a appris tellement. Parfois même plus que ce que l’université a pu m’apprendre dans le domaine des communications.

 Je suis passée par toutes les gammes d’émotions avec ce projet, j’ai rencontré des gens super et me suis fait des amis pour la vie. Je repars avec un bagage de vie et d’expérience professionnelle inestimable. Ce n’était pas dans mes plans de quitter  aussi tôt, mais les choses se sont passées autrement.

Je préfère quitter le tout au bon moment, que de devoir quitter par négligence. Autant Boucle, est une école inestimable, autant ce projet ne cadre plus dans mon parcours.

Publicité

En décembre prochain, je serai Bachelière en communication. Viens alors la recherche d’emploi et une croisée des chemins qui s’impose. Pour atteindre ce à quoi j’aspire, je dois, avec peine, me départir de certains projets et des responsabilités qui viennent avec ceux-ci. Malheureusement, Boucle en est un. Il est de loin, un des plus gros projets d’envergure (outre mes romans) que j’ai entreprise dans ma vie jusqu’à maintenant. Il est donc, par le fait même, le projet qui m’empêche de mettre les efforts où je veux les mettre présentement : ma carrière sportive.

Ce n’est un secret pour personne, j’aspire depuis de nombreuses années à faire ma place dans le domaine journalistique sportif (ou dans le domaine sportif tout court). Pour ce faire, je dois mettre toutes les chances de mon côté et avoir du temps pour le faire.

C’est avec un espoir grand et le cœur léger que je vous laisse chères bouclettes et nœuds papillon avec Catherine Cliche, votre nouvelle éditrice en chef (qui était déjà coéditrice). Cette amie pour la vie que j’ai connue grâce à cette belle aventure, une fille joyeuse, spontanée et passionnée par ce qu’elle fait. Je n’ai nul doute que celle-ci saura mener le projet à bon port, peu importe le port qui l’accueillera.

C’est le regard vers l’avant et le cœur heureux que je vous laisse ce beau projet qui saura encore vous aider à vous épanouir. Sachez, que je ne serai jamais très loin toujours prête à vous donner du temps, et peut-être même, qui sait, quelques articles par-ci et par-là. Vous pourrez me retrouver sur Twitter ainsi que chez All Habs. Toujours prête à avoir de belles conversations avec vous.

 J’honorerai tous mes engagements d’ici la fin de l’été, c’est-à-dire les évènements que je devais couvrir, mes retours sur certains produits et mes critiques littéraires ainsi que la chronique Ce qu’ils en pensent. Toutefois, je compte continuer d’émettre des critiques littéraires lors de la prochaine saison.

Publicité

Sachez que vous avez été un des plus beaux cadeaux que la vie a pu me donner.

5e013b0fafb548e2e2ddb64068e6dfb9

 

Pour me suivre & me contacter 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page