Sarah Slean à Montréal

C’est ben ben rare que je trouve de la musique qui me rend émue jusqu’aux larmes et que je réécouterais sans compter les fois. Ça m’est arrivé la semaine passée et je ne comprenais plus mon système de gestion émotionnelle interne. Il n’existait juste plus, disparu j’sais pas trop où.

Cette artiste qui m’a tant chamboulée est Sarah Slean. Elle est une auteure-compositeure-interprète originaire de Pickering en Ontario. Je décrirais son style par les termes pop-rock mélodique. « Land & Sea », son album double, a été lancé en 2011 et il m’est tombé dessus comme une tonne de briques.

Les arrangements des cordes, les paroles et la musique sont tous écrits par l’artiste. J’ai eu un énorme coup de coeur pour sa pièce « Cosmic Ballet » sur la partie « Sea » de l’album. La partie « Land » contient des influences un peu plus dédiées à la musique populaire. Certes, elle n’est pas déplaisante, mais je préfère de loin avoir affaire à un orchestre au complet. À mon avis, dans « Sea » on retrouve une richesse d’arrangements assez incroyable et une uniformité sonore impressionnante. C’est 71 minutes de musique issue de sa plume qu’elle nous offre avec cette oeuvre unique.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=xiG-HqcqEEc]

Je fus jetée par terre, ramassée avec des ti-gants en minou et re-garochée après un mur. Émotionnellement, je veux dire. Ça vous donne une idée. Mes émotions sont parfois ben difficiles à expliquer avec des termes clairs.

Comble du bonheur pour vous, elle sera de passage au Festival International de Jazz de Montréal le samedi 29 juin à 19h au Club Soda.

Publicité

– Andréanne LeBel

Photo of author

Mélanie Galipeau

Rédactrice, gestionnaire de communauté, entrepreneure et intervenante sociale engagée. Addict du Web et fascinée par le concept de groupe. She's a dreamer. Elle aime les fleurs, les cupcakes et dormir. Quand elle ne dort pas, elle est constamment à la recherche d'instants de zénitude et de bonheur.

Laisser un commentaire