Enfance volée. Innocence dérobée.

562a6_child-alone
Il m’a été donné de lire un petit livre pour jeune ado qui m’a bien fait réfléchir. Ce qui me semblait être une histoire pour jeune adolescent s’est transformé en aventure pour les grands… et pour les petits… à qui ont à volé l’innocence de l’enfance. Bien que je sois depuis mon plus jeune âge une lectrice dévoué à l’éclectisme, j’ai été surprise et ravie de retrouver ce petit bouquin en travers de mon historique de lecture. On y traite d’un sujet qui brûle l’âme, d’un sujet qui dérobe toute la magie de l’innocence, d’un sujet tabou, brute et violent. On y traite d’abus sexuel, d’inceste et de pédophilie.
Thème on ne peut plus brutal et bouleversant pour de jeunes ados, me direz-vous.
Au contraire.
On l’aborde de façon franche, sans ajouter dans le sensationnalisme. On y trouve même une pointe d’espoir, d’amour et de complicité.
Une inspiration pour les jeunes victimes de ce genre d’abus insensé qui les rendra non plus faibles, mais plus fortes.
Un outil pour les autres, qui les soutiendront, entendront leurs confessions et assisteront leurs démarches pour retrouver un équilibre psychologique perdu il y a un moment déjà.
Par Jane O'Neil
Par Jane O’Neil
J’ai été touchée par l’histoire.
J’ai pensé à tous ces jeunes qui ont vécu, vivent ou vivront des abus et resteront sous silence, par peur des conséquences, des regards d’autrui ou d’être incompris.
J’ai pensé à tous ces agresseurs qui ne seront jamais dénoncés et qui continueront d’exercer leurs vices à coup de jeunes vies volées.
J’ai pensé aux parents impuissants et désemparés, qui veulent tant aider leurs enfants victimes d’agressions sexuelles, qui sont enragés, détruits et confus. Qui ne comprennent pas. Qui ne savent pas ce que c’est. Qui donneraient tout pour que leurs enfants retrouvent leur innocence. Qui se sentent coupable de n’avoir pu prévenir, de n’avoir pu protéger.
En mon pouvoir, je n’ai que de l’information à donner pour définir ce qu’est l’agression sexuelle et offrir des références aux victimes et/ou à la famille et aux amis des victimes.
Cela demande un courage héroïque que de dénoncer un agresseur. L’appui, le support et l’encouragement de l’entourage sont des facteurs qui aideront la victime à se rendre jusqu’au bout des démarches. Aussi, je recommande fortement, même absolument, à la victime et aux proches de consulter régulièrement un psychologue ou un sexologue clinicien.
Définition de l’agression sexuelle:
« Une agression sexuelle est un geste à caractère sexuel, avec ou sans contact physique, commis par un individu sans le consentement de la personne visée ou, dans certains cas, notamment dans celui des enfants, par une manipulation affective ou par du chantage. Il s’agit d’un acte visant à assujettir une autre personne à ses propres désirs par un abus de pouvoir, par l’utilisation de la force ou de la contrainte, ou sous la menace implicite ou explicite. Une agression sexuelle porte atteinte aux droits fondamentaux, notamment à l’intégrité physique et psychologique, et à la sécurité de la personne. » (http://www.agressionssexuelles.gouv.qc.ca/fr/index.php)
Site de référence:
Bonne semaine les Bouclettes,
Jade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page