Bruny Surin met en lumière la douleur au genou

Synvisc One de Sanofi - le 6 juin 2013 - 1
Dr Pierre Ranger, Josée Leblond de Boucle magazine, et Bruny Surin

Son verdict est tombé: Bruny Surin fait de l’arthrose au genou gauche. Petite douleur qui se transforme en chocs électriques, il avoue que parfois il avait même l’impression que des aiguilles s’enfonçaient dans son genou. Ouch!

Bruny Surin a la chance d’être merveilleusement bien entouré. Son docteur, Pierre Ranger, lui a fait subir une batterie de tests pour confirmer le diagnostic, avant de trouver le meilleur traitement possible. C’est alors qu’ils se sont tournés vers les injections de Synvisc-One®, traitement développé par Sanofi Canada. Une petite injection tous les 6 mois, et finie la douleur! Vraiment? Tellement que Bruny a décidé de s’associer à Sanofi pour en faire la promotion!

Tout d’abord, pour le commun des mortels comme nous, le Dr Ranger m’explique que la douleur du genou se transformant en arthrose ne s’applique pas qu’aux athlètes. La population vieillissante, l’hérédité, le poids (l’obésité pèse beaucoup sur le genou), sont des facteurs aidant au développement de l’arthrose. Et son diagnostic est plutôt simple:  souvent une simple radiographie suffit à le détecter. Et si la mécanique du genou n’est pas endommagée, les injections bi-annuelles de Synvisc-One® arrivent généralement à enrayer toute douleur reliée. Fantastique!

C’est alors que je demande à Bruny (il est tellement gentil que j’ai osé l’appeler par son prénom), à quel point ces injections avaient transformé son quotidien, et si il courait toujours. Et lui de me répondre dans un éclat de rire: MAIS JE N’AIME PAS COURIR! *surprise*!  À la suite de mon étonnement, il continue :  « Ma passion à moi était de sprinter, je ne cours pas par plaisir comme faire des marathons. J’ai dû adapter mes activités physiques afin de limiter l’impact sur mon genou.  Par exemple l’elliptique. »   Et il enchaine que ces injections lui ont permis de retrouver une qualité de vie qu’il n’avait pas avec la douleur.

Le traitement est simple. Le Synvisc-One®, est un traitement à injection non invasif pour le genou qui lubrifie et enrobe les articulations pour soulager la douleur et accroître la mobilité et l’amplitude de mouvement. À la suite d’un diagnostic fait par votre médecin,  l’injection peut être faite tous les 6 mois (au besoin). Les injections ont un coût approximatif de 450 $ et il est couvert par la plupart des assurances médicales privées.  Si on considère toutes les méthodes alternatives que nous utilisons habituellement (anti-douleur, analgésiques, crèmes apaisantes, prothèses vendues en vente libre, etc.), le coût de revient de l’injection devient profitable à long terme. Ce traitement combiné à des activités physiques à faible impact comme l’elliptique ou la piscine, contribuent au maintien d’une bonne qualité de vie.

Publicité

Donc, si vous avez des douleurs au genou, un traitement est envisageable pour un soulagement à long terme.  Il suffit de consulter votre médecin pour savoir si ce traitement vous convient.

Site web:  http://www.synviscone.ca/fr

6 réflexions sur “Bruny Surin met en lumière la douleur au genou”

  1. Bonjour,
    Aujourd’hui 6 décembre 2013 je vien de me faire injecter synvisc one pour la première fois .
    Je suis un peu inquiet des résultats mais positif car j’ai seulement 54 ans .
    Combien de temps au repos avant de reprendre la vie normale ?
    Merci

  2. Bonjour Jean,
    malheureusement, nous ne pouvons répondre à votre question, puisque le produit n’a pas été essayé par la chroniqueuse. Si vous lisez bien l’article, c’est Bruny Surin qui en a fait l’essai. Je vous conseille donc de demander ce conseil à votre médecin ou tout autre professionnel de la santé qui vous suit dans ce processus. Bon rétablissement et merci de nous lire :)

    1. Malheureusement, nous ne pouvons répondre à votre question, nous ne sommes pas spécialiste et surtout pas professionnels de la santé. Nous ne voulons pas vous induire en erreur sur un sujet si important : la santé. Nous vous conseillons donc de demander ce conseil à votre médecin ou tout autre professionnel de la santé qui vous suit dans ce processus. Bon rétablissement et merci de nous lire!

  3. denise massicotte

    j,ai recu la piqure synvisc-one et je n,ai eu aucun resultat ayant auparavant recu piqure de cortisone et que cela non plus ne fonctionnait pas cela a durer 3 semaines environ et j,avais encore beaucoup de douleurs je ne sais plus quoi faire merci

    1. Bonjour Denise! Malheureusement, nous ne pouvons répondre à votre question, nous ne sommes pas spécialiste du produit et surtout pas professionnels de la santé. Nous ne voulons donc pas vous induire en erreur sur un sujet si important : votre santé. Nous vous conseillons donc de demander ce conseil à votre médecin ou tout autre professionnel de la santé qui vous suit dans votre processus à ce sujet. Bon rétablissement et merci de nous lire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page