Oprah : Retour à l’essentiel

Via www.radiocanada.ca
Via www.radiocanada.ca

OPRAH : RETOUR À L’ESSENTIEL

Elle était attendue. Plus de 14 000 personnes dans une immense salle, qui normalement accueille les plus grands shows de la planète : le Centre Bell. Elle était seule sur scène, entière. Les Montréalais auront laissé un heart print dans son cœur, a confié Oprah. L’ovation de plusieurs minutes à son arrivée y est sûrement pour quelque chose. Ici, on Aime (avec un grand A!) ou on n’aime pas.

Je me mordais les doigts cette journée-là de ne pas avoir pu saisir l’occasion d’aller entendre cette grande dame. Imaginez-vous donc le plaisir que j’ai éprouvé quand j’ai appris qu’une amie s’y était rendue. Je lui ai demandé de tout me raconter. J’ai presque l’impression d’y avoir été ! Mon amie Ethel a été d’une aussi grande générosité que la conférencière et m’a partagé tout ce qu’elle avait noté, tout ce qu’elle avait retenu et j’ai pu sentir l’effet de bien-être que la conférence a procuré aux gens qui y ont assisté.

SIMPLICITÉ

Oprah est authentique et elle s’est livrée de cette manière tout au long de sa conférence en partageant ses apprentissages, des anecdotes de vie, des moins bon coups, etc. Elle n’aura pas remis une laveuse-sécheuse à tous les spectateurs, mais plutôt un grand moment cœur à cœur. «Elle ne prétend pas avoir réinventé la roue, m’a confié Ethel, mais elle nous ramène à l’essentiel qu’on oublie trop souvent.»

Publicité

Selon Oprah, chacun de nous a une quête personnelle qui est aussi unique qu’une empreinte digitale. La meilleure façon de réussir, c’est de découvrir ce que nous aimons et de l’offrir aux autres en temps que service. En travaillant fort et en laissant l’énergie de l’univers nous guider. L’animatrice dit que les sentiments et émotions sont notre système GPS et qu’apprendre à écouter la petite voix qui nous parle intérieurement, ne nous trompera jamais. On le sait quand on n’est pas au bon endroit et inversement le sentiment est si puissant quand on est au bon endroit au bon moment.

«Give up the hope that the past could have been any different. »

C’est une réalité : le passé ne peut être changé. C’est un des quatre principes indiens, dont je vous ai parlé il y a quelques semaines. Alors elle nous conseille de saisir chaque moment et de marcher dans la vie avec la main ouverte plutôt qu’avec un poing fermé.

Oprah a aussi confié aux spectateurs quelque chose que sa mère spirituelle lui avait appris sur sa mission et elle-même. « Ton héritage, c’est toute les vies que tu touches, Oprah. Et tu devras montrer aux autres comment te traiter. Si tu ne sais pas où sont tes propres limites, comment veux-tu que les autres saches où elles sont? »

Via : www.jamiiforums.com
Via : www.jamiiforums.com

J’ai appris que Mme Winfrey croit aussi aux bienfaits de la méditation et elle conseille d’avoir au minimum 2 minutes de présence à soi-même par jour, par la méditation, entre autres. J’ai aussi été agréablement surprise de savoir qu’elle avait pris sous son aile neuf jeunes filles qu’elle a aidées en Afrique du sud. Oprah, maman ? Ça sonne bien.

Oh et on jurerait que l’animatrice pourrait être une bouclette quand elle dit : « You are enough, the universe want you to know.» (Traduction libre : Tu es assez et l’univers veut que tu le saches. »

Publicité

Il y aurait encore bien à dire et jaser à propos de cette conférence, mais en attendant on va souhaiter qu’elle puisse revenir rapidement partager un peu d’elle-même avec les Montréalais.

1 réflexion sur “Oprah : Retour à l’essentiel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page