« Parmi les cris, les serpentins »

La masse hétérogène, et surtout colorée, afflue de toute part. Le cœur léger, enfants, adultes et personnes âgées sont au rendez-vous. Ils sont tous là, costumés, prêts à participer à la fête. En Europe, il y a plus ou moins une semaine de carnaval. Plusieurs villes ont leur carnaval, et certains sont plus impressionnants que d’autres. J’ai eût l’occasion de profiter de deux événements comme ceux-là dans deux pays différents. Une magnifique expérience où l’on retombe en enfance! Et ô combien plus divertissant que l’Halloween!

Confettis de MaastrichtCrédits à alexdesourdy
Confettis de Maastricht
Crédits à alexdesourdy

J’ai donc été à Maastricht, aux Pays-Bas, et à Cologne, en Allemagne. Le même concept fut exploité tout à fait différemment à chacun de ses endroits. À Maastricht, les costumes étaient tous coordonnés; les membres d’une même famille s’agençaient entre eux. La parade était fortement musicale, à croire que tout le monde sait jouer d’un instrument! Aussi, la fête visait un public très général malgré la fête tout aussi présente. Dans le cas de Cologne, la parade durait près de sept heures de temps et présentaient des chars d’où les gens lançaient des bonbons. De vrais enfants nous étions à tous vouloir recevoir du chocolat! Et même les adultes s’y méprenaient en se garochant (rien de moins!) sur ce qui tombait au sol. On peut toutefois dire que Cologne était un peu moins familial en ce sens qu’il donnait plus de liberté aux fêtards… La bière coulait sur le pavé des rues jonchées de confettis, d’emballages de bonbons et de bouteilles de vitre. Boire dans les rues est permis dans ces villes et les autorités sont beaucoup moins strictes qu’au Canada par rapport aux gens en état d’ébriété sur la voie publique. De quoi faire monter sur ses grands chevaux une certaine 7-28…

Carnaval de MaastrichtCrédits alexdesourdy
Carnaval de Maastricht
Crédits alexdesourdy

J’ai définitivement apprécié ce concept pour l’engouement de tous qui y régnait et je souhaiterais avoir quelque chose de semblable à Montréal. Je croyais qu’on avait une sacrée fête avec l’Halloween, mais là, ça dépasse largement tout! Toute l’énergie que les gens déploient pour se costumer, se maquiller et participer trouve tout son mérite par la magnifique image de fierté qu’ils donnent à leur ville.

Titre: Tiré de la chanson Sylvie de Michel Rivard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page