Maman avait raison: Coloration

La coloration; une expérience

blog-separator

Je dois l’avouer: je suis une folle furieuse des cheveux. J’ai la constante envie, comme une junkie, de changer quelque chose…pourtant la seule façon qui me satisfait pleinement: long, naturel avec ou sans toupet.

http://www.lorensworld.com/health-beauty/repair-sun-damaged-hair/
Crédit photo: Loren’s World

Depuis quelques années, bien avant ma majorité j’harcelais ma mère. « Je veux des mèches, je veux me teindre en rousse, je veux être blonde, je veux une mèche rose (OK pas de jugement), etc. » C’était un non catégorique jusqu’à mes 18 ans. Rendue là, je n’ai pas eu le courage. Mon problème a donc commencé l’année dernière. J’ai décidé d’essayer de foncer mes cheveux. MAUVAISE IDÉE! Je suis tombé dans la roue infernale de la coloration. Après quelques mois, une repousse…pourquoi ne pas essayer les mèches. Après les mèches…repousse…pourquoi ne pas essayer le roux? Regretté: retourner au brun. Tannée du brun: essayer le ombre. Tannée du ombre…retour au brun! Tannée…retour au ombre! Tannée…retour au brun.

Oui et c’est surement pire puisque j’ai du oublier quelques colorations en route! De retour au brun il y a quelques semaines, je constatais avec horreur l’état PITOYABLE de mes cheveux: cassés comme jamais. Malgré des masques, des huiles, etc., je n’ai jamais réussie à les réparer. J’ai donc dû me résoudre, moi qui aime tant avoir les cheveux longs, à les couper. J’ai donc désormais les cheveux coupés au dessus des épaules et j’ai hâte qu’ils poussent. Je l’ai bien cherchée. Je les ai poussés à bout.

Ici, donc mesdames et jeunes filles ma recommandation: Nous naissons avec une couleur de cheveux qui se marie à perfection avec notre teint…Ne la changez pas! La teinture abime les cheveux et nous donnera toujours du fil à retorde. De plus, j’ai dû dépenser au minimum un 300$ en coloration, mèches et produits pour réparer mes pointes. Avec cet argent j’aurais pu faire des choses  bien utiles. De plus, les produits sont souvent très nocifs pour le fond de la tête et irritent beaucoup la peau. J’ai dû passer par tout cela pour m’en rendre compte. Je l’ai fait et au moins cette expérience m’aura servi de leçon! À moins d’avoir des cheveux gris, la coloration ne devrait pas être utilisée! Et je peux maintenir le dire sans gêne: Maman tu avais raison!

Publicité

Et vous? des histoires catastrophiques sur la coloration?

Stock Illustration - Collection beauty hair salon or barber comb vector illustration. Stock Art Illustrations gg58454881

3 réflexions sur “Maman avait raison: Coloration”

  1. Haha je suis également passée par là! Ça m’a pris 2 ans (et des coupes de cheveux) avant que mes cheveux soient de nouveau en santé!

    Aussi fou que cela puisse paraître, les coiffeurs/coiffeuses me complimente toujours sur mes « beaux » cheveux et leur santé depuis cette tragédie de fin de secondaire (les teintures). J’utilise simplement les grosses bouteilles de TreSemmé! Ça dure longtemps et elles ne sont pas dispendieuses (tsé, la vie d’appart!).

    À la limite, le henné (comme celui chez Lush) permet de teindre les cheveux sans trop les abîmés (du moins moi j’ai pas eu de problème) et la repousse ne paraît pas énormément, tout dépendant de la teinte choisie et la couleur de nos cheveux.

    Assi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page