L’invasion féminine britannique

Cette semaine, on s’attaque à quelque chose de gros. Je vais vous parler de musique oui, mais de musique du Royaume-Uni. Alors voici un topo assez récent qui abordera principalement les années 2000. Ce sera un tour d’horizon assez rapide et je suis très ouverte aux propositions et suggestions que vous pourrez me soumettre dans la section «Commentaires» à la fin de l’article. Non, il n’y a pas juste One Direction qui viennent de là-bas, je vais vous le prouver.

En commençant, je m’en voudrais de passer à côté de Coldplay qui a connu un succès international au début des années 2000 avec leur album A Rush of Blood to the Head. Évidemment, je retiens surtout la chanson Paradise qui me trotte encore dans la tête malgré sa sortie en 2011. [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=1G4isv_Fylg]

Pour les amateurs de musique punk, je vous invite à découvrir le groupe Artic Monkeys. Je les mentionne puisqu’ils ont participé à la Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Londres de cet été. Ils y ont interprété I Bet You Look Good On The Dancefloor, leur tout premier single. En 2010, cette pièce a été nommée 7e meilleure chanson britannique de tous les temps par XFM. [youtube=http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=cX9kwfkHIcM]

Sinon, les années 2000 de la musique britannique ont été dominées par des artistes féminines.

Je parle ici de Natasha Bedingfield, avec ses chansons pleines de soleil (référence à sa chanson Pocketful Of Sunshine) qui se sont souvent retrouvées en tête des palmarès américains.

Publicité
Source: Facebook, Natasha Bedingfield

Mention honorable à Amy Winehouse, qui a su ramener la musique soul à la mode. Elle a su attirer l’attention des médias avec son look différent qui a par la suite inspiré plusieurs designers de mode. Sa coiffure, ses tatouages, son maquillage la rendaient différente et unique. Je vous invite à écouter l’un de mes coups de coeur, Rehab.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=KUmZp8pR1uc]

Finalement, je ne pouvais écrire ce billet sans y inclure Adele, qui a fait exploser la popularité de la musique soul au cours des dernières années. Elle a connu énormément de succès avec son album 21 et la pièce Someone Like You. À seize ans, elle a composé sa première chanson, Hometown Glory qui se retrouve sur son premier album, 19. Sa voix est très peu commune et c’est ce qui lui permet de se démarquer des autres chanteuses du même style.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=BW9Fzwuf43c]

2 réflexions sur “L’invasion féminine britannique”

  1. Mes suggestions :
    Ellie Goulding qui nous a offert « Lights ».
    Florence + The Machine.
    Emeli Sandé, malheureusement encore peu connue.
    Jessie J a autant de succès que les Ke$ha, Katy Perry, Britney Spears…
    Robyn, Marina and the diamonds… Il y a en plusieurs qui mériteraient un peu d’attention nord-américaine.

    1. Merci pour la réponse!
      Je n’ai pas parlé d’Ellie Goulding parce qu’il fallait que je m’impose une limite de temps. Lights est sorti en 2010 et j’ai essayé de rester dans la première décennie des années 2000. Je l’adore, en passant :)
      Florence + The Machine, je lui ai consacré un article précédemment. Une belle découverte. https://bouclemagazine.com/wp-content/uploads/2017/11/26/florence-musicienne-de-lame/
      Effectivement, on a pu voir une montée fulgurante des artistes féminines britanniques sur la scène internationale.
      Merci pour les noms, je vais prêter mes oreilles à Emeli Sandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page