Le Cagibi: trouvaille alléchante du Mile-End

Au coin de Saint-Laurent et Saint-Viateur, Le café le Cagibi est certainement un établissement de choix pour déjeuner ou prendre un café dans l’ambiance caractéristique du quartier du Mile-End. Le restaurant frappe par son allure éclectique et offre une sélection de plats dignes du style comfort food. L’endroit idéal pour un tête-à-tête et pour les âmes créatrices. 

Tous droits réservés au Cagibi.
Tous droits réservés au Cagibi.

Vintage est définitivement le mot d’ordre pour décrire l’atmosphère du Cabigi. Les murs sont constellés d’artéfacts inusités et les meubles semblent tout droit sortis d’un antiquaire où les pots de plantes, les fauteuils fleuris et tables anciennes en bois franc se confondent. Les cartes (on parle ici de carreaux, de piques, de trèfles et de coeurs) données pour distinguer les commandes ajoutent à l’aspect unique et badin du Cagibi.

La sélection de boissons et de plats est exhaustive et abordable, idéale pour n’importe quelle pause café. Les mets sont pour la plupart inspirés du mouvement culinaire vegan tels que le veggie burger, le croque-chèvre et le BBQ wrap au tofu et versent aussi dans la cuisine mexicaine avec des nachos et du chili à profusion, sans oublier l’amusant burrito déjeuner. On peut y consommer de l’alcool à condition de consommer de la nourriture également. Le volet des pâtisseries et des douceurs n’est pas en reste : les brownies dulce de lèche et épicés ainsi que les biscuits maison au gingembre, chocolat, beurre d’arachides, grau et raisins sont à essayer. Les portions sont raisonnables dans une vaisselle et un couvert jolis. On croirait retomber en enfance, devant un plat fumant préparé par Maman. Les saveurs du Cagibi gagnent le pari d’être le fruit de la fusion innovatrice des cuisines et d’appeler à la nostalgie qui se dégage des plats mitonnés chez soi.

Tous droits réservés Le Cagibi.

Bien plus qu’un café de quartier, le Cagibi est engagé dans la vie culturelle du Mile-End et offre son espace à divers groupes musicaux émergents au courant de l’année. Les « mardis spaghetti » sont entre autres réservés à la musique expérimentale, habituellement interprétée sous forme d’improvisation. Le Cagibi participe aussi à la Nuit Blanche du Festival Montréal en Lumière le 25 février 2012 en ouvrant ses portes toute la nuit et en présentant plusieurs installations sonores et visuelles artistiques. En addition, le café accueille régulièrement des conférences sur l’art contemporain et engagé.

En somme, Le Cagibi se démarque comme un repère pour les étudiants et les jeunes professionnels, mais aussi comme un melting pot d’influences esthétiques et gastronomiques.Bref, pour toute personne qui se veut (ou pas) hipster, impossible de passer à côté de cette véritable institution du Mile-End.

Publicité

Verdict: gastronomie loin d’être mainstream 

Note : 4.5/5

Par Charlotte Mercille

Le Cagibi 

5490 Boulevard Saint-Laurent, Montréal

Publicité

(514) 509-1199

Heures d’ouverture :

Lundi : 18h à minuit

Mardi-vendredi : 9h à 1h

Samedi: 10h30 à 1h

Publicité

Dimanche: 10h30 à minuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page