Kagayaki Shabu Shabu : on se fait une fondue?

0 Partages

Quoi de mieux qu’une bonne fondue à partager, lorsque vient le temps de se réunir en famille ou entre amis? Chinoise ou au fromage, difficile de se targuer de n’avoir jamais goûté à ce repas classique de groupe. Par contre, la variante japonaise de la fondue chinoise, précisément le Shabu Shabu, est plutôt méconnue. À ne pas confondre avec le Sukiyaki, une autre fondue japonaise dont le bouillon est complètement différent. L’origine du mot pour désigner le plat est simple : c’est l’équivalent de l’onomatopée Splash Splash en japonais !

hanashima_pic2

Publicité

Le restaurant, situé dans le fameux Quartier Chinois de Montréal, se veut tout ce qu’il y a de plus convivial. L’entrée de l’établissement donne sur un grand comptoir en forme d’arc qui fait office de table commune, de sorte que la plupart des convives se font face. L’agencement du lieu lumineux est truffé de clins d’œil esthétiques nippons, tout en arborant un style moderne. Bref, chez Kagayaki, la fondue oblige, on mange en gang, qu’on arrive seul ou avec son pâté de maison au complet !

Trois choix de bouillons Shabu Shabu sont offerts : poulet, traditionnel aux algues (konbu) ou épicé. Pour accompagner l’assiette incontournable de légumes composée de tofu, de chou chinois et de champignons shiitake, des tranches minces de bœuf, d’agneau et/ou de porc ainsi qu’une sélection de fruits de mer sont proposés. En addition, tous les combos sont servis avec un bol de riz et des nouilles udon. Tout ça à des prix parfaitement raisonnables pour des gourmands étudiants et autres sans-le-sou.

photo

Publicité

Comme toute fondue qui se respecte, le principe du Shabu Shabu est de plonger la nourriture crue dans le bouillon fumant et de les extirper avec une louche après leur cuisson. On trempe ensuite les ingrédients dans deux sauces froides, la goma à la sauce soya et au sésame puis la ponzu, un mélange d’orange amère et de sauce soya, absolument exquises. Pour les amateurs de bouffe piquante, le bouillon épicé est succulent, au point d’en prendre plusieurs lampées coupables.

N’allez pas chercher plus loin un endroit à la fois exotique et bon enfant pour votre prochain souper de fête, Kagayaki Shabu Shabu a tout pour plaire aux clients les plus difficiles. Seul bémol : pour un tête-à-tête festif et amical, l’endroit est approprié, mais pour une rencontre plus intime telle qu’un premier rendez-vous ou une « thérapie amicale », le repas à l’allure collective risque d’être inadéquat

Verdict : bouclette dépaysée et, de surcroît, repue, tu seras.

Note : 4/5

Prix : Entre 20 et 25$ pour 1 personne

Kagayaki Shabu Shabu

75, rue de la Gauchetière (coin St-Urbain), Montréal (Métro Place-d’Armes)

(514) 396-4746 (Réservations recommandées)

Par Charlotte M.

0 Partages

1 réflexion sur “Kagayaki Shabu Shabu : on se fait une fondue?”

Répondre à www.macuisineetvous.com, www.mesphotosetvous.com Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *