Conseils d’une théinomane assumée

IMG_2924

Le thé. Ben oui, le thé. Il y en a qui sont accros au café, moi c’est au thé. Pas parce que j’ai absolument besoin de ma dose de caféine le matin, que nenni. Juste parce que j’aime sentir la tasse brûlante entre mes mains par une froide journée d’hiver (on salue le -40°C qui abuse de l’hospitalité de Montréal en ce moment) et me brûler la langue parce que je ne l’ai pas laissé refroidir assez, trop pressée que je suis. Quand je me suis fait traiter de hipster parce que j’étais trop théinomane, j’ai répondu sans réfléchir «Même pas vrai! Je buvais du thé avec ma grand-mère quand j’étais petite, je suis pas hipster!» avant de réaliser ma stupidité.

Bref. Voilà pourquoi je vous parle de mes sortes de thé et des marques/endroits où vous pouvez vous en procurer le plus facilement à Montréal. Avant d’avoir passé au travers de la liste, vous serez devenues théinomanes comme moi.

Ah oui, et aussi parce que c’est la semaine british à Boucle.

*À noter qu’il n’y a pas de préférence, je suis folle de tous ces thés. Cela varie selon mon humeur.

Publicité

Les tisanes

Les tisanes sont merveilleuses parce qu’elles sont vraiment différentes des autres types de thé. Habituellement, les fruits sont en vedette et offrent un goût très prononcé. Rien que de le sentir, on croirait avoir plongé la tête dans un casseau de framboises ou de mûres. Le paradis.

J’adore la marque La Cour Tisane car bien que ses thés soient un peu plus dispendieux, ils sont d’une qualité impressionnante et disponibles au supermarché. Et en plus, c’est une compagnie québécoise, donc on encourage une entreprise de chez nous.

Mes préférés : canneberges et mûres sauvages.

Saveurs à essayer (je bave) : réglisse épicée, poire gingembre, fleurs de tilleul, douceur nocturne et verveine.

Publicité

Que de noms exotiques pour piquer ma curiosité et ma gourmandise (même si c’est de l’eau chaude).

Le thé à la menthe

Quand j’étais petite, je prenais le thé avec ma mère et ma grand-mère d’ascendance irlandaise dans les tasses de thé en porcelaine de cette dernière, ramenées de Suisse lorsqu’elle a vécu en Europe quelques années. Les tasses étaient quatre fois plus petites que les formats jumbo que je me sers par ces temps-ci, mais je me sentais comme une vraie lady.

Depuis des années, la menthe a envahi mon jardin sur le côté de la maison, de même que les framboisiers. C’est que c’est résistant, ces petites bêtes! Après quelques tentatives d’élimination de la part de mon père, elles continuent de pousser. Cet été j’ai eu le go de ma sainte mère pour utiliser la menthe sauvage de notre cru. (Elle avait peur des produits toxiques de mon père des années précédentes.)

Oh my god. Le jour et la nuit. Rien à voir avec le thé en poche très moyen vendu au supermarché. Certaines marques offrent une meilleure qualité, mais rien ne battra jamais les feuilles de menthe fraîche. Mettez en quelques feuilles dans votre tasse, écrasez et ajoutez quinze mille tonnes de sucre. Et voilà, un vrai thé marocain.

Publicité

Sinon, la marque Irrésistible est étonnante pour un thé en sachet.

Petit truc : si vous voulez faire pousser de la menthe chez vous, ne la plantez pas directement dans votre jardin. Utilisez un pot à fleur et ainsi elle ne se propagera pas comme de la mauvaise herbe, elle se limitera à l’espace disponible. Comme un poisson rouge.

Les thés farfelus

La montée d’oestrogène que j’ai lorsque je rentre chez David’s Tea est proprement effrayante. Je m’amuse comme une folle à sentir les différentes saveurs et j’apprécie les jeux de mots mignons aussi. Pour ces mélanges étonnants, David’s Tea et Camellia Sinensis sont les rois incontestés dans mon cœur. L’un plus commercial, l’autre plus bohème et tranquille, à vous de choisir.

Mes préférés chez David’s Tea : Mangue démente (numéro 1 dans mon cœur), Lisez sur mes lèvres (chocolat, menthe et poivre), Chaï au chili chocolaté, Rhum au beurre biologique

Publicité

À essayer : Litchis jolis, Gâteau à la crème glacée, Chaï citrouillé, Rooibos de Provence

Camellia Sinensis : Dong Shan, Gunpowder biologique (thé vert de Chine), Darjeeling Selimbong (thé noir indien), Jin Die biologique (thé noir de Chine)

La camomille et le jasmin

Ta meilleure amie sera la camomille les jours de maux de gorge particulièrement atroces. Douce, elle est naturellement sans caféine et donc parfaite pour un thé de fin de veillée. Quant au jasmin, je suis peut-être un peu fancy, mais j’adore les fleurs de jasmin. Vous savez, ces petites boules qui s’ouvrent lentement dans l’eau bouillante et qui libèrent leur parfum savoureux tout doucement? De nombreuses marques en vendent. Four O’clock est ma préférée à ce chapitre, tant pour la camomille que les fleurs de jasmin (ou fleurs de lotus).

Bonus pour les apprenties gourmandes: une fleur de jasmin dans une grande casserole de riz qui cuit, il n’y a rien de mieux, garanti.

Publicité

Le thé anglais

Le dernier, mais non le moindre, le fameux thé anglais. Au début je ne l’aimais pas, je le trouvais trop amer. J’ai toujours préféré les tisanes et les thés blancs et verts. Mais lors d’un matin particulièrement pénible, ma compagne Charlotte a mis entre mes mains ce remède miracle. Ajoutez un peu de lait ou de crème à café et votre thé trop amer sera instantanément transformé.

Il y a toujours le fameux Earl Grey et il y a aussi le English breakfast, deux must. À ce chapitre, Twining’s est impossible à battre. Et elle est vendue dans n’importe quel supermarché pour pas cher. Charlotte et moi vous en ramèneront du vrai de vrai lors de notre voyage en Angleterre cet été, avec critique à l’appui bien sûr.

Voilà mes bouclettes. Lâchez le café et laissez-vous transporter par les bienfaits et les saveurs mirifiques du THÉ. Mon meilleur ami depuis toujours.

Audrey N.

Publicité

2 réflexions sur “Conseils d’une théinomane assumée”

  1. Ann-Carolline B.Noël

    Merci beaucoup pour cet article réconfortant, tu m’as donné le goût d’essayer thés et tisanes et de passer une commande en ligne… Ce que je viens de faire sur David’s Tea! J’ai hâte que ça arrive!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page