Dossier spécial : le passage des cheveux longs à courts

Bien que cela puisse paraître superficiel aux yeux de certaines, pour d’autres, prendre des décisions par rapport à ses cheveux peut s’avérer très ardu, surtout quand il est question du présent sujet, soit celui du passage des cheveux longs à courts. Je vous le confirme ayant moi-même fait le grand plongeon il y a de ça une semaine. Il s’agit d’ailleurs de la raison pour laquelle j’ai décidé d’en faire un article ; afin de vous éclairer et d’éviter que vous vous arrachiez les cheveux de la tête avant le moment de vérité!

Source : ABC Féminin
Source : ABC Féminin

Orienter sa réflexion

Le visage — Avant tout, il est primordial de considérer la forme de son visage si on ne souhaite pas perdre la face lors de notre rendez-vous chez le coiffeur. La coupe courte convient à tous les visages, il suffit simplement de savoir comment se l’approprier! Pour les visages ronds, on atténue l’effet proéminent des pommettes et de la mâchoire avec des mèches tombant de chaque côté du visage ; pour les visages carrés, on évite les coupes trop anguleuses et on essaie de cacher les extrémités de son front par une frange séparée au milieu, et pour les visages triangulaires larges au niveau du menton, on opte pour des lobes d’oreilles dégagés et un dessus de tête volumineux.

La morphologie du corps — Dans le cas présent, la morphologie du corps n’est pas réellement une source de préoccupation étant donné que la coupe courte est souvent recommandée auprès des femmes rondelettes et de petite taille. Cependant, en dépit des conseils donnés par types de visage, chaque personne est différente. Il faudra donc spécialement se concentrer sur les détails qui, au premier abord, pourraient nous paraître anodins. La frange complète, par exemple, permet de faire ressortir de grands yeux ou, par opposition, de masquer de petits yeux. La frange sur le côté partant du centre de la tête permet, quant à elle, de dissimuler un front trop court ou fuyant.

Sources : GLAMOUR,
Sources : Woman’s Day, GLAMOUR, DailyMakeover

S’initier au changement

Publicité

La peur du drastique — Si, comme moi, vous souhaiteriez la garçonne et que, bien que convaincues que le résultat sera satisfaisant, êtes énormément craintives, vous pouvez toujours y aller graduellement. Rien ne vous en empêche! Personnellement, j’y suis d’emblée allée avec une coupe asymétrique car je n’avais pas les cheveux très longs à la base, mais cela dit, c’est une décision qui vous appartient. Vous pourriez toujours décider de commencer par le bob (première photo ci-haut) et de faire raccourcir vos mèches à votre gré. De plus, y aller un coup de ciseaux à la fois vous évitera de vous estomaquer à la vue de la quantité de cheveux qui seront étalés sur le sol du salon de coiffure lors de votre rendez-vous. Prendre son temps, c’est aussi savoir à quoi s’attendre, ce qui explique en grande partie le fait que l’asymétrique m’aie plus choquée que la garçonne elle-même!

L’entretien — Un petit 5 à 10 minutes de séchoir à l’aide d’une brosse à poil ras après une douche et le tour est joué! Dans le pire des cas, quelques mèches désobéissantes nécessiteront un coup de fer plat, mais rien de bien sorcier. De surcroît, si vous craignez l’entretien de la coupe courte à long terme dans l’optique où vous prévoyeriez finir par les laisser retrouver leur longueur intiale, adoptez la même stratégie que pour ce qui est du passage graduel entre le long et le court, mais du court au long. Débutez avec un style court et insolent (en pointes) et bouclez la boucle à l’aide d’un dégradé volumineux. Pour la suite, la croissance des cheveux sera plus aisée. Sinon, si jamais vous ne savez pas quoi faire entre chaque rendez-vous chez le coiffeur ou que vous souhaitez tout simplement innover d’un matin à un autre, regardez la vidéo ci-dessous. Le gel deviendra votre meilleur ami!

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=2H_lNyAqhAI?rel=0&w=560&h=315]

0 réflexion sur “Dossier spécial : le passage des cheveux longs à courts”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page