Trouver chaussure à son pied

Malgré ce qu’on peut croire, magasiner ses souliers de course n’est pas chose facile.  Histoire d’en rajouter, les boutiques de sports nous proposent toute une variété de chaussures. De quoi mêler les acheteurs qui s’y connaissent peu en matière de  running shoes, moi y compris! À l’aide d’Alain Dufort, vendeur à la Boutique Courir de Montréal, on démystifie la question.

Selon Alain Dufort, l’acheteur en question n’est pas une bonne référence quand vient le moment d’acheter des souliers de course. Souvent, il s’oriente vers un soulier trop petit pour lui en pensant qu’il s’agrandira avec le temps. Avouons-le, on a tous cette mentalité, surtout les femmes!

Notre cher vendeur Alain Dufort! On lui dit merci!
Source: boutiquecourir.com

Une chaussure de course doit d’abord et avant tout être confortable. La course à pied a un impact beaucoup plus violent sur le corps que la marche. Le rôle principal des souliers est donc d’absorber cet impact afin d’éviter les effets dommageables sur le corps comme le mal de genou par exemple (je ne me vise vraiment pas).

À chacun ses  running shoes

Au moment de l’achat, dans un magasin spécialisé comme la Boutique Courir, le vendeur s’intéressera aux habitudes de courses de son client et ensuite, regarder ses pieds. Si vous courez trois fois semaines pendant une demi-heure, vous n’avez pas les mêmes besoins que la personne qui coure six fois par semaine. Logique n’est-ce pas?

Publicité

Il existe aussi différents styles de courses. Chaque personne court différemment et il faut donc choisir ses souliers en conséquence. Par exemple, les chaussures idéales pour les pronateurs (comme moi) n’auront pas les mêmes caractéristiques que celles des supinateurs ou des coureurs neutres (voir les images explicatives à la fin de l’article).

« À partir du moment où on a déterminé les habitudes du coureur, on regarde le pied. En regardant le pied, on élimine, s’il y a beaucoup de choix, 80% du mur où sont présentés les souliers. » raconte Alain Dufort.

À la grande déception des amateurs, cette élimination « naturelle » raye souvent de la carte leur premier choix. Vous savez, ce fameux coup de cœur avec lequel on aurait couru tout en restant à la mode! Selon Alain Dufort, il y a de plus en plus de coureurs qui courent pour le plaisir et souvent, ils ont tendance à choisir en fonction de la beauté d’une chaussure. Le vendeur raconte même qu’il est souvent dur de convaincre les gens d’acheter pour leur confort, mais une fois convaincus, ils reviennent toujours pour le même produit.

Mais à quel prix?

Ne vous en faites pas, les prix pour des chaussures de course à pied sont assez stables. Alain Dufort mentionne que ça varie entre 120$ et 250$, mais qu’il est rare de trouver beaucoup de chaussures appartenant à ces deux extrêmes de prix. Généralement, la majorité des souliers de course coûtent dans les environs de  150$. Alain Dufort précise toutefois que le prix ne devrait pas être un facteur à prendre à compte lors de l’achat. Ne l’oubliez pas, on prône le confort avant tout!

Publicité

Vickie

Le pied d’un coureur neutre.
source: happy-runner.fr
Le pied d’un coureur de type pronateur.
source: happy-runner.fr
Le pied d’un coureur de type supinateur.
source: happy-runner.fr

1 réflexion sur “Trouver chaussure à son pied”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page